Pour relever le défi de Mandrine,

<<Mandrine6s’ blog>>  Et si nous reprenions la  magie des mots?

On doit obligatoirement faire la suite de cette phrase:

 » La vieille maison tremblait sous le poids de la neige »

004

La vieille maison tremblait sous le poids de la neige, il faisait encore nuit pourtant tout le monde est debout, la nuit a été longue.

A part le bébé Tim, inconscient du danger, il a dormi, par contre ses parents, sa soeur Eugénie et son frère Luka, sont restés debout dans la grande salle, la peur au ventre.

La neige était tombé en abondance toute la journée, c’était une neige lourde et mouillée, le père craignait que le toit ne s’effondre.
La maison craquait de partout, le vent s’engouffrait en hurlant dans le grenier.
Dans le chenil , les chiens hurlaient….le père décide alors de les faire rentrer à la maison,

imgp6637

Ils sont arrivés tremblants, vite ils se sont lovés contre Eugénie et Luka sur le canapé, devant la cheminée malheureusement  éteinte le vent rabattant la  fumée dans la maison.

Les heures s’écoulent lentement, les parents sans rien dire avaient préparé quelques affaires  au cas où ils devraient s’enfuir de la maison, ils étaient prêts à affronter la tempête, plutôt mourir sur le chemin , plutôt que sous les décombres.

tempete-neige-350x262 La mère vient d’ouvrir la fenêtre de la cuisine, elle repousse avec beaucoup de mal les volets, ceux ci s’ouvrent un peu laissant passer la lueur de l’aube naissante qui annonce timidement l’arrivée du jour.

Dieu soit loué dit-elle il ne neige plus!

Dès que je peux  répond le père , je monte sur le toit pour déneiger.
La mère: j’ai peur, ce n’est pas prudent, elle est au bord de la panique, seule la peur d’effrayer davantage les enfants la retient de pleurer.le père la serre dans ses bras:

Je vais faire très attention, on ne peut pas laisser un tel poids sur le toit, la maison risque de s’écrouler.

Une demi heure après le Père sort  de la maison dans le petit matin blême, tout est blanc sur terre et le ciel est gris, on ne distingue plus les contours des alentours, pas un bruit, même le vent s’est tu!

A la fenêtre la Mère , qui tient Tim contre son sein, regarde le Père mettre l’échelle contre le mur, il grimpe armé d’une simple pelle, son coeur bat très fort, son anxiété est à son comble.
Eugénie et Luka se sont rapprochés , ils sont trop petits pour voir par la fenêtre.

Dit maman demande  Eugénie d’une toute petite voix: il ne va pas tomber papa? sa mère qui n’en mène pas large , la rassure: mais non, il fait très attention!

Petit à petit le Père  enlève de gros paquets de neige, on commence d’apercevoir le toit, bientôt il sera dégagé, la mère sent l’étau qui lui serre la poitrine se dissiper, elle s’apaise.

Le Père redescend sain et sauf, il serre dans ses bras sa femme et ses enfants, ils ne sauront jamais combien il a eu peur.
 » Hé la Mère si nous déjeunions?

Le feu a repris dans la cheminée,

15-11-13-feu-de-cheminee-001

 

le cauchemar est terminé.

La vieille maison libérée ne craque plus, elle est sauvée et ses habitants aussi.

Bonne journée,

18-04-12-pre-11MTH

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

11 commentaires sur “Pour relever le défi de Mandrine,

  1. Ouf ton histoire finit bien, elle a eu le mérite de ma rafraichir, au moins en pensée car il fait déjà chaud ce matin. Le beau temps est revenu, tant mieux.
    Me voilà avec mes enfants, on en a des choses à se raconter, couchers tardifs, surtout pour moi et malheureusement réveil à la même heure, ce qui fait des nuits assez courtes, mais c’est pas grave, j’aurai le temps de dormir et mes reposer après, je ne veux pas perdre une miette de leur présence.
    Bonne journée, gros bisous.

    J'aime

  2. coucou Marie
    Ton histoire pourrait très bien arrivée mais ouf elle se termine bien !
    J’espère que nous n’aurons pas autant de neige que sur ta vieille maison
    car Claude avec son vertige ne pourrait pas monter sur le toit ! lol
    En attendant je préfère profiter du soleil je vais avec Lola chez le coiffeur pour chien non non elle ne me coupera pas les cheveux !
    gros bisous et belle journée
    MITOU

    J'aime

  3. C’est pas facile le déneigement d’un toit à la pelle c’est éreintant et dangereux si l’on est pas attaché….très joli histoire qui me rappelle quelques souvenirs de mon enfance. Ce matin 4° mais le beau est là c’est le principal.
    Bisous et bonne journée

    J'aime

  4. Bravo Marie , j’ai lu avec beaucoup de plaisir ton histoire , j’ai même jeté un coup d’œil dehors pour vérifier qu’il n’y avait pas de poudreuse . Très belles aussi les illustrations . Aurons nous un hiver froid comme certains le prédisent suite au retour au calme de El Nino , mystère en attendant nous profitons du soleil et de températures de saison .
    Bonne journée
    Bisous

    J'aime

  5. Jolie histoire qui finit bien! Tu pourrais écrire des histoires pour enfants dans ce style, tu aurais du succès!
    Gros bisous Marie!

    J'aime

  6. Bonjour Marie,

    Une belle histoire bien joliment écrite, qui de plus se termine fort bien et que tu as magnifiquement bien illustrée. Défi relevé de belle manière. BRAVO !
    Bises très amicales.

    Henri.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :