Un métier d’antan,

CONDUCTEUR D’OMNIBUS,

cpa-de-paris-antique-postcard

Il ne conduisait pas l’omnibus, comme son nom peut le laisser entendre, mais encaissait les voyageurs.

En 1825, l’entrepreneur nantais Stanislas   Baudry a l’idée d’affréter de gros véhicules hippomobiles pour desservir l’établissement de bains qu’il a ouvert à la périphérie de la ville.

moa331

S’apercevant toutefois  que les voyageurs l’utilisent pour se rendre d’autres endroits que les bains, il crée alors d’autres lignes, payantes cette fois.
Il baptise ce tout premier  transport public urbain « omnibus », empruntant  son nom au latin  « omni’, <tous>.

omnibus_3chevaux

Avec l’expansion considérable des villes , l’omnibus répond  à un réel besoin.
Les compagnies de transport public se multiplient, et se livrant à une concurrence féroce.
Elles embauchent deux types d’employés: les cochers, qui mènent les chevaux, et les conducteurs, qui juchés sur le marchepied du véhicule ou sur l’escalier menant à l’impériale quand il en est doté, veille au bon déroulement du trajet.
1omn_guich1905

omnibus-photo

Muni d’un compteur qui enregistre le nombre de voyageurs, le conducteur encaisse le paiement des tickets et traque les resquilleurs (tient il y en avait déjà à cette époque!)

A chaque station , il donne le signal de départ .
Dur métier que le sien: exposé aux  intempéries, responsable du  respect des horaires comme de sa caisse, soumis à des amendes à la moindre erreur, il doit en outre payer son uniforme.
pourtant les candidats sont nombreux , car l’emploi apporte une certaine sécurité.

 

paris_de_1871_a_1900_-_091_les_metiers_de_paris_-_le_conducteur_d_omnibus

46380530_p

Et dangereux quand les chevaux s’emballaient……

Cela me rappelle les autobus à plate forme où j’aimais grimper du temps de ma jeunesse, nous avions les cheveux au vent  et avec de l’imagination, ce n’est pas ça qui me manque, je me voyais dans une belle auto décapotable!!!!

242740-le-dernier-autobus-a-plate-forme.jpg242740-le-dernier-autobus-a-plate-forme

 

mg-a-cabriolet.jpgmg-a-cabriolet

deguisement-femme-annees-50-rougeC’était presque moi, il y a longtemps , très longtemps, très très longtemps…..

18-04-12-pre-11MTH

 

 

 

20 commentaires sur “Un métier d’antan,

    • Bonjour Colette, c’était un plaisir quand on pouvait rester sur la plate forme du bus, j’adorais, alors que je haïssais le métro où je ne me suis jamais senti à l’aise, j’ai eu des angoisses limite malaise qui m’obligeaient de sortir vite fait . Bisous et bonne journée MTH

      Aimé par 1 personne

    • Bonjour Voulaah, je ne demeure plus à Paris depuis longtemps , mais je pense que ce genre de bus n’existe plus, c’est dommage, c’était super comparé au métro que je n’aimais pas du tout, mais que j’étais bien obligée de prendre pour aller travailler. Bisous MTH

      J'aime

  1. coucou Marie
    Sur les trois dernières photos c’est vraiment toi dans ton rêve !
    J’aimais aussi rester sur la plateforme mais pour la sensation d’aventure et de danger ! Tu sais que mon arrière grand père que j’ai connu a commence son entreprise de déménagement avec des voitures à bras puis il a acheté des chevaux ensuite des camions, de ces derniers je me souviens car mes premières grandes balades se faisaient en camion !
    Bon comme d’habitude je me suis un peu égaré c’est l’omnibus qui a du se tromper de chemin ! lol
    gros bisous et bonne journée
    MITOU

    Aimé par 1 personne

    • Coucou Mitou mon billet a fait remonter en toi de beaux souvenirs. Bisous et bonne journée sous la neige chez toi, pas ici, juste un peu sur la pelouse et ça glisse sur la route Bisous MTH

      J'aime

  2. Bonjour Marie ! Tu nous parles d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître … même les moins de 40 ou 50 ans !!!
    Dans ma jeunesse j’ai connu mes deux grandes soeurs habillées comme çà …
    Gros bisous, belle journée !

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Nini, ce temps là fut un temps béni pour moi, j’étais une ado sans souci particulier, je pouvais aller au cinéma, dans Paris avec mes copines sans avoir la peur au ventre de peur d’un attentat. Très bien ton billet de ce matin , j’ai bien ri, sacrés lutins malins!!! bisous et bonne journée MTH

      J'aime

  3. Je n’ai jamais connu les bus à plate forme il n’y en avait pas chez nous…mais des trams. très joli ton petit reportage… tempête toute la nuit et maintenant c’est de la neige et du froid…Bonne journée…Bisous

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Georges adorable ta photo ce matin quelle tendresse! nous avons eu des gros coups de vent hier au soir mais pas de coupure de courant et pas de gros dégâts, ce matin juste un « poussier » de neige sur la pelouse et sûrement du verglas sur la route, c’est dommage qu’il ne neige pas assez pour faire une belle promenade dans les bois!!! surtout qu’il n’est pas question d’aller au chalet encore cette année, j’ai bien peur que nous n’y allions plus, tant pis, la santé avant tout Bisous et bonne journée MTH

      J'aime

  4. Bonjour Marie,
    Cela aurait pu être moi aussi mais je n’ai pas connu ce métier là. Celui-ci me paraissait bien agréable à faire mais le froid m’aurait fortement déplu mais il fallait quand même bien bosser.
    Grand vent toujours ici, gris, gris…….
    Bon WE Marie, bises et à très bientôt.
    Maite

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Maïté, je me doute que tu redoutes le froid!!!! ici il y a une tempête cette nuit mais sans faire trop de dégâts; il y a un « poussier  » de neige sur la pelouse et sur la route, c’est vraiment l’hiver, j’ai vu que ton île était en vigilance « vent violent ». Bisous et bonne journée MTH

      J'aime

    • Bonsoir Renée, je ne me vieillis pas , je suis vieille !!!! j’ai beau me dire que non dans ma tête, j’ai envie de faire plein de choses mais…. mon corps me lâche. Bisous et bonne soirée MTH

      J'aime

  5. Bonjour Marie,
    Je n’ai pas connu les engins tirés par les chevaux, mais à Bordeaux nous avions les trams électriques avec un receveur ou receveuse qui faisait payer le transport, nous aimions beaucoup les utiliser, souvenirs, souvenirs. Bravo pour tes très belles illustrations.
    Bises très amicales.
    Henri.

    Aimé par 1 personne

    • Bonsoir Henri, c’était le bon temps pour moi, pas de gros soucis , des parents aimants une bande d’amis avec qui j’allais au cinéma , au théâtre, dans les musées, ou tout simplement des balades dans Paris, ah nostalgie quand tu nous tient!!! Je pense que tu n’es pas d’accord, tu aimes tes souvenirs d’enfance mais tu n’es pas nostalgiques, comme tu as raison, mais que veux-tu on ne se refait pas. Bisous et bonne soirée MTH

      J'aime

  6. Quel plaisir de remonter un temps que je n’ai pas connu sa m’émeut car maman vivait à Paris a cet époque alors je l’imagine dans ces voitures.
    Merci Marie du partage.
    Bisous

    J'aime

  7. bonsoir ma belle , à part les bus , je ne connais pas , par contre la petite robe , je connais, ça y est la neige est arrivée , je m’en passerais fort bien ,mais un hiver sans neige n’en ait pas un ,espérons qu’elle ne reste pas trop longtemps , je dois sortir demain , bonne soirée , bisous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :