Aujourd’hui Lundi,

jour de lessive chez moi, mais pas seulement c’est aussi le jour du défi de:

e2rk6tnhemwz0nyxes5s4ccnlpk400x343 la fée Capucine;

Les mots à employer dans le texte sont:

habileté, hauteur, hébété, hochement, homard,hoqueter.

lances-malissard-vallon-marcieu-lever-soleil-2

Le soleil se levait à l’HORIZON, l’homme peinait sur le chemin qui le menait au sommet  de cette montagne, sommet qui se terminait par une étroite bande de terrain plate, avant de tomber dans un « à pic » d’une HAUTEUR vertigineuse.
Malgré  sa peur, il devait reconnaître que le garçon avait joué avec « HABILITE » pour sortir de la maison sans que personne s’en aperçoive.
Sauf lui, lui qui n’avait pas dormi de la nuit depuis  la révélation que le garçon leur avait faite, autour de la table  lors du repas dominical, laissant la famille sans voix.
Sur les visages  tournés vers lui, le garçon avait lu: la désapprobation, le dégoût, le désespoir de sa mère, la colère de son père.

Pas un mot ne fut prononcé quand le garçon s’est levé de table, il a quitté la salle à manger, sans se retourner, sa frêle silhouette d’ado, voûtée par le poids des regards qui le suivaient.

maxresdefault

L’homme grimpe aussi vite qu’il le peut, l’effort et la peur lui ont fait monter le rouge au visage, il a maintenant le teint d’un HOMARD que l’on jette dans l’eau bouillante, son  coeur bat vite , trop vite, il s’essouffle, pourtant le temps presse, il ne quitte pas du regard la silhouette du garçon dont le « HOCHEMENT » d’avant en arrière, l’épouvante.
Plus que quelques mètres, le garçon ne l’a pas entendu, il arrive juste à temps, l’équilibre du garçon ne tenait plus qu’à un fil.

Sans rien dire l’homme l’a entouré de ses bras et tiré en arrière.
Le garçon a levé sur lui un regard »HEBETE, puis il s’est mis à sangloter.
Il HOQUETA un long moment.
Quand il fut calmé, l’homme le pris par la main comme un enfant  qu’il était encore et lui dis : « viens, rentrons, ce n’est pas grave, tu sais que tes parents t’aiment, ils s’habitueront.

Par contre , ce qui est grave , c’est ce que tu allais faire là, au bord de la falaise.

Le garçon dit : « merci »  à son sauveteur, son regard est redevenu clair, vivant.
Il sait qu’il assurera, il est soulagé, ils savent et surtout ils l’aiment toujours même s’ils ne le comprennent pas…..

53070

18.04.12 pré 11MTH

 

 

14 commentaires sur “Aujourd’hui Lundi,

  1. très belle histoire qui laisse deviner le problème du garçon et me fait penser à un film que j’ai vu la semaine dernière.
    Ah hier j’ai oublié de répondre au sujet de tes fleurs, j’aime aussi les iris. Avec Jean Claude on en cueillait près de chez nous à Monastir et comme il y avait aussi le mimosa, j’avais de superbes bouquets jaune et violet.
    Bonne journée avec une meilleure santé j’espère. Gros bisous.

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Colette, j’imagine tes bouquets, cela devait être très beau. il fait toujours très beau mais comme mon traitement d’antibiotiques m’interdit le soleil, je vais le minimum dehors. Bisous et bonne journée MTH

      J'aime

    • Bonjour Claudine, je pense avoir été inspirée par la pub qui passe en ce moment, je la trouve tellement violente et triste. Bisous et bonne journée MTH

      J'aime

  2. Un tres beau texte Marie qui souligne tous les problèmes de l’homophobie et des réactions extrêmes engendrés par l’incompréhension des parents vis à vis des jeunes ados . Quant on pense qu’en Tchéchénie le gouvernement va même jusqu’à dire aux parents de supprimer leurs enfants c’est hallucinant .
    Bonne journée
    Bisous

    Aimé par 1 personne

  3. bonjour Gisèle,c’est un problème grave et je pense qu’il faut le traiter avec bienveillance et surtout sans jugement, sans condamnation, sinon, tout le monde est malheureux , les parents certainement, mais surtout le jeune ou « la jeune » , l’amour que l’on porte à ses enfants doit l’emporter sur toute autre considération. Bisous et bon après-midi MTH

    J'aime

  4. Ce gamin a du faire une sacré révélation pour se sentir incompris presque rejeté du moins sous le choc de celle-ci. Mais la vie adoucit tout est le temps donne la force de comprendre l’impensable le vieux le sait…Très beau texte Marie. Bises

    Aimé par 1 personne

  5. Merci Colette, on se croirait en été!!! il fait chaud , trop chaud même pour moi qui déteste la chaleur, mais comme je reste à l’ombre , cela va. Bisous MTH

    J'aime

  6. Très joli ce texte….une histoire qui arrive plus fréquemment qu’on ne le pense.
    Aujourd’hui je suis allé en balade en montagne, il y à encore pas mal de neige mais ça fond.
    Bonne semaine….Bises

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Georges, de la neige encore , sûrement tu es monté assez haut, je suis toujours cloîtrée!!!! jusqu’à mercredi, je sors quand même faire quelques courses et j’arrose mes hortensias à la nuit, je devrais peut-être me promener la nuit mais … dans les bois , on peut y faire de mauvaises rencontres, et puis les gens du village penseraient que je suis folle, mais je le suis sans doute un peu, puisque j’en parle!!! Bisous et bonne soirée MTH

      Aimé par 1 personne

  7. Bonjour, encore un défi bien relevé, je ne sais pas comment elle choisit ses mots, mais ce n’est pas évident, ; je te souhaite une bonne soirée, bisous

    Aimé par 1 personne

    • Bonsoir Francine, pour moi je regarde la liste des mots et un mot m’attire et là mon imagination se met en route. Bisous et bonne soirée MTH

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :