Le voyage des fleurs,

bouquet-fleurs-hortensia-roses

les fleurs voyagèrent dès l’Antiquité, à la faveur des échanges commerciaux comme des campagnes guerrières.

Les croisés rapportèrent des espèces orientales, dont certaines réussir à s’acclimater en Europe.

A partir du XVI ème siècle, les expéditions  vers le Nouveau Monde s’intéressèrent à la flore locale.

Les Amérindiens en faisaient principalement un usage  alimentaire ou rituel.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les colons retinrent rarement  le premier, et réprimèrent fréquemment le second.
mais l’importation  d’espèces remarquables  lança l’essor de l’horticulture.

La Hollande s’illustra  en ce domaine dès le XVII ème siècle.

fb-hollande-we-1482122

A défaut de soleil et de chaleur , on cultiva en serre des fleurs  venues d’Asie.

2320-20la20serre20aux20camelias201

D’orient ou des Amériques.

Peu a peu cette pratique se démocratisa. Les jardins d’agrément , apanage des nantis , devinrent  domestiques.

flower-gardens01

Les jardins publics s’ouvrirent  au commun des mortels.

6874708-les-pesticides-n-ont-plus-droit-de-cite-dans-les-jardins

La flore sauvage, hélas , pâtit de la surexploitation des sols et de la pollution qui déséquilibrèrent les microsystèmes.

On trouve aujourd’hui  plus aisément un anthurium des Antilles chez le fleuriste  qu’un bleuet dans les champs.

A. SmallTalk (R) Pink PAT#10210

centaurea-cyanus-visoflora-40131

« Le petit livre des fleurs »  Dominique Pen Du.

Bon dimanche à toutes et à tous.

18.04.12 pré 11MTH

11 commentaires sur “Le voyage des fleurs,

  1. Un enchantement ces fleurs, la beauté, les couleurs, des champs ou cultivées, toutes sont belles.
    Bonne journée et gros bisous.

    Aimé par 1 personne

    • Bonne journée Marieliane, ici, temps orageux avec de temps en temps de belles averses et quelques coups de tonnerre, je me demande si nous allons sortir! bisous MTH

      Aimé par 1 personne

  2. Magnifiques les bouquets présentés en tête de billet . C’est vrai que les espèces exotiques occupent un espace considérable chez les fleuristes heureusement pour la flore locale il existe des zones protégées car ce serait dommage de voir disparaître toute cette diversité .
    Bon dimanche Marie
    Bises

    Aimé par 1 personne

  3. Bonjour Gisèle, ici, en bordures des champs refleurissent coquelicots et marguerites mais pas de bleuets, c’est dommage. Temps orageux cet après-midi , j’hésite à sortir. Bisous MTH

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :