Malgré tout, toujours garder le sens de l’humour!

Comme je suis toujours clouée à côté du téléphone, (remarquez qu’il vaut mieux être cloué là que sur une croix) j’attends pour savoir si et quand je serais enfin opérée, je m’amuse avec des sketchs pas nouveaux mais quand même  d’actualité si on y réfléchit:

Si j’adore cette histoire  et qu’elle me fait mourir de rire à chaque fois  c’est que j’ai vécu un peu la même, je m’en rappelle  car cela faisait la joie de la famille.

Imaginez: nous sommes juste après la guerre de 39/40, c’est bientôt Noël, mon père et son frère décident d’aller chercher un dindon à la campagne , et en train! cela se passe bien , ils ramènent le volatile vivant et demande à ma grand mère de le tuer.
Elle dit  non!! et ils mettent le dindon dans une pièce inoccupée et là conseil de famille:

J’ai une idée dit mon parrain (le frère de papa), j’ai un révolver je vais le faire, ma grand-mère  pousse des cris : non! pas question que tu tires, tu es presque sûr de le louper car il s’agite, ce n’est pas comme quand tu tires  des boîtes de conserves dans la cave!

Pendant ce temps là le pauvre dindon affolé vole, se cogne dans les murs , fais « caca » , bref l’horreur, , je vais faire court: la décision fut la suivante , mon père et son frère attrapent le volatile, cela ne s’est pas fait du premier coup, enfin ça y est et… malgré que nous ayons été privés de nourriture, il fut décidé que le dindon serait relâché, mais pas n’importe où, ce fut fait dans la « zone » terrain vague qui se trouvait derrière chez nous , sans doute a-t-il été mangé par des  gens qui demeuraient là dans des baraquements.
Je ne me souviens plus ce que nous avons mangé  à ce Noël là mais certes pas du dindon.

Voilà une anecdote qui m’est restée dans la tête et je ris à chaque fois que j’y pense, il me semble m’en souvenir  j’avais 4 ans, mais sans doute c’était parce qu’on la racontait souvent lors des repas de famille.

9bd0e07a9a205b74111e28b3e5adee62-kad-gisele

18.04.12 pré 11MTH

L’image à la une est une des rues de mon quartier,

 

 

 

 

20 commentaires sur “Malgré tout, toujours garder le sens de l’humour!

  1. Tout à fait Marie garder le sens de l’humour, et si possible, même dans l’épreuve…

    Pour l’anecdote, je connais ton quartier car dans les années 1960 j’étais à l’école primaire tout près des quatre-chemins.

    Bon courage pour la suite…

    Aimé par 1 personne

    • Bonsoir Jean-Pierre , elle était où ton école l’école publique ou St Joseph? moi j’ai fait ma 6ème à Ste Marthe, donc tu habitais pas loin de chez moi,
      moi c’était au 17 rue Pasteur, mais tu es plus jeune que moi, donc on a pas pu se rencontrer car je me suis mariée en 1959 , j’ai donc quitté pantin cette année là. J’ai du mal à garder la tête froide, heureusement mon mari est plus calme, et puis au lieu de m’énerver je vais prier pour que Dieu s’en mêle ou bien qu’il envoie mon ange gardien afin que tout se finisse au mieux. Je t’avoue que ce soir , je me dis tant pis , si je ne suis pas opérée, je reste avec mon déambulateur pour aller dehors. Bisous MTH

      Aimé par 1 personne

      • Mes parents habitaient dans un petit pavillon près des quatre-routes de La Courneuve. Et j’allais à l’école St Joseph ( du CP à la 6ème) en face de l’église sainte Marthe avenue Jean Jaurès. Moi aussi j’ai quitté la banlieue à mon mariage mais en 1976.
        Voilà tu sais tout 🙂
        Demande au Seigneur la patience…

        Aimé par 1 personne

      • Bonsoir Jean-Pierre, si tu avais été plus vieux et moi plus jeune , on aurait pu se rencontrer , il me semble que nous avions quelquefois des choses communes avec St Joseph, ou bien c’était avec le patronage, bon bref, je viens d’avoir des nouvelles, je serais opérée le 2 février, cela fait encore 15 jours à attendre mais, maintenant je sais , le Seigneur a du m’entendre, Bisous et bonne soirée MTH

        Aimé par 2 personnes

    • Bonsoir renée, ma grand-mère avait horreur que mon parrain aille dans la cve avec son révolver , tirer sur des bouteilles!!! et avoir un pistolet pendant la guerre, cela craignait!!! bisous et bonne soirée MTH

      Aimé par 1 personne

    • Bonsoir Colette, et oui malgré la guerre il y eut parfois des choses drôles, malgré tout, je prie tous les jours pour que cette horreur ne reviennent plus jamais! Bisous et bonne soirée MTH

      Aimé par 1 personne

  2. Coucou Marie ! il t’en faut de la patience … et ton histoire m’a fait rire, c’est vraiment le dindon de la farce !!!! Ah non … celui-là n’a pas été farçi !!!
    Gros bisous, bonne soirée

    Aimé par 1 personne

    • Je viens de lire tes réponses aux autres, puisque tu m’as oubliée, 😉 … et je vois qu’on ne t’a pas donné de raison ….
      Gros bisous Marie, Patience

      Aimé par 1 personne

      • Pardon Nini, non je ne t’oublie pas mais j’ai un peu la tête à l’envers en ce moment, je dois refaire mon dossier et pour m’éviter de retourner ,à Versailles pour ça, je dois le faire par internet, je ne suis pas trop à l’aise pour envoyer des fichiers, cela me prend du temps et j’aimerais bien y arriver sans l’aide de ma fille! il fait beau ce matin froid et sec , j’essaierais de sortir en début d’après-midi Bisous MTH

        J'aime

  3. Coucou Marie
    Dur de garder le sens de l’humour dans certaines circonstances surtout que tu dois bouillir intérieurement ! De bons sketches à voir et à revoir car ils nous font toujours sourire
    Gros bisous et bonne journée
    Mitou

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Mitou, j’ai eu une réponse hier au soir, le chirurgien est indisponible, l’opération est reportée au 2 février, il me faut encore attendre mais j’ai appris la patience. bisous très frais ce matin et brouillard MTH

      Aimé par 1 personne

    • Coucou Mitou, je te renvoie une réponse car celle que j’ai tapée à l’instant est partie je ne sais où, je te disais donc que le chirurgien est indisponible et l’opération est reportée au 2 Février, comme j’ai appris la patience…. bisous frais ce matin et brouillard MTH

      Aimé par 1 personne

  4. Je ne donne jamais de numéro de portable à l’hôpital, je donne toujours un numéro de téléphone fixe, car comme tu le dis il suffit que tu sois dans une zone ou ça ne passe pas et personne n’arrive à te joindre que en donnant un fixe, même si tu n’est pas la tu sais que l’on t’a appelé et tu peux lire tes messages.
    Très amusant cette anecdote du dindon de noël, en fin de compte c’est tes parents qui ont été les dindons de la farce et le dindon n’a rien gagné car en cette période de privations il n’a pas du cavaler longtemps dans la nature.
    Prends bien soin de toi
    Amicalement
    Claude

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Claude, effectivement, je donne mon fixe en priorité mais comme certains insistent je donne aussi mon portable et moi, j’insiste pour dire que cela ne passe pas!! j’ai eu la réponse hier au soir, mon intervention est reportée au 2 février, pourquoi exactement je n’ai pas bien compris, mais tant pis, je prends mon mal en patience, je vais pouvoir sortir un peu cet après-midi. La période de mon enfance à Pantin reste une bonne période pour moi même pendant la guerre car j’ai été choyée par ma mère , ma grand-mère maternelle et mon autre grand-mère, en bref les femmes de ma famille , mon père étant « au front » comme on disait à cette époque et je ne comprenais pas bien pourquoi….. après la guerre ce fut encore mieux car il était rentré sain et sauf et la vie a repris son cours normal. Tu allais où à la messe ? à Ste Marthe? Bisous et bonne journée MTH

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :