Atelier chez Arlette,

arlette 3

Bonjour pour ce défi les mots à employer étaient:

profiter,jouir, obtenir, renier, se résigner, secrétaire, origine, opiniâtreté, cours, présent,possible, présent , important.

et la phrase:  » tirer le diable par la queue » .ec80aca264d79fc3aa45917d4a3f7a9c

<< Les vacances sont là, dans les bureaux , c’est le désert , sauf quelques stagiaires occupés à classer  des documents  sans enthousiasme.

Je suis la seule SECRETAIRE, je cherche n’ayant  rien d’autre à faire  l’ORIGINE de mon mal-être.

Je dois avouer que ce poste que j’ai voulu, avec OPINIATRETE, n’a pas vraiment changé  le COURS de ma vie.

Il me semble à PRESENT  que ce qui a compter, en acceptant ce poste, était  que , comme disait ma mère:  » JE NE TIRERAIS PAS LE DIABLE PAR LA QUEUE ».

Mais maintenant je crois que l’IMPORTANT  est de PROFITER , de JOUIR de la vie , et enfin avoir un travail qui m’OBTIENNE de la satisfaction.
Faut-il vraiment que je me RESIGNE  à végéter là? que je RENIE mon rêve le plus cher :  » faire du théâtre »?

C’est sûrement POSSIBLE , il ne me faut que la volonté de réussir!

Ô laisser toute cette paperasse, ne plus entendre la voix  nasillarde du directeur nous interpeller: « allez, allez on travaille » je ne vous paye pas pour « bavasser » autour de la machine à café.
Je regarde par la fenêtre , je soupire,  je ne démissionnerais pas, trop timide  trop timorée,tellement peu sûre de moi….

Dommage!

Je vous souhaite une bonne journée,

cropped-18-04-12-prc3a9-111MTH

18 commentaires sur “Atelier chez Arlette,

    • Bonjour Anne-marie, cela te rappelle quelqu’un? moi, je ne me destinais pas à être « vigneronne », mais en épousant un vigneron je ne pouvais pas penser qu’il en serait autrement, et je ne regrette pas du tout. Bisous et bonne journée MTH

      Aimé par 1 personne

      • Un parallèle de vie Marie, Je l’ai tellement tiré par la queue ce « DIABLE » au début de mon premier mariage, à ne manger de la viande qu’une fois par semaine et des patates bouillies plus souvent qu’à mon tour. Travailler 12 heures par jour et élever mes deux filles aînées…. ! Depuis mon accident de 2011, j’ai adopté la même philosophie que la tienne, profiter de la vie et des petits plaisirs, un maximum !

        Aimé par 1 personne

      • Bonjour Anne-marie , on disait aussi chez nous « bouffer de la vache enragée », mais c’est du pareil au même. Dis moi si ce n’est pas trop indiscret ton accident c’est quoi? je pense que lorsque l’on a un gros « pépin » cela remet bien des choses à leur place, et l’argent ne fait pas le bonheur bien sûr mais il y contribue. Bisous et bon après-midi MTH

        Aimé par 1 personne

      • Cela a commencé en 2005 où je me suis trouvée en longue maladie à la d’un infarctus, ce qui m’a obligé à quitter mon boulot, la région parisienne et à rejoindre ma petite famille qui se trouvait en Ille & Vilaine, d’où une mise en invalidité par la CPAM en octobre 2006. Et puis en 2011, j’ai fait plusieurs chutes avec des fractures qui ont révélé une ostéoporose fracturaire. La dernière, la plus grave, une chute dans les rochers de mon île qui m’a bousillé les malléoles de la cheville gauche, le péroné et le pilon tibia. Plus d’articulation ! Grosses fractures ouvertes très complexes qui ont été opérées au CHU de Morlaix, après un transport de l’île en hélicoptère. 6 mois de plâtre (avec fenêtres et puis sans) et des soins. Plus, d’un an de rééducation dans un centre sur Rennes ! Port de chaussures orthopédiques hautes (au 1er tiers de la jambe), autrement mon pied tourne, ne me soutient pas correctement et je me casse la margoulette, mais aussi des difficulté à me relever…
        Alors tu vois, j’ai appris a relativiser et à essayer de vivre au ralenti. Pas eu trop le choix. Mais ce qui me manque le plus sont les activités physiques et les grandes balades que je faisais avec mes chiens chaque matin, 5/6k km par jour. Quand aujourd’hui je fais 500 mètres sur du terrain plat je suis heureuse.

        Aimé par 1 personne

      • Bonsoir Anne-Marie, effectivement tu as tiré « le gros lot », en plus tu cumules, pas de chance et puis c’est très dur quand on est jeune, il faut sûrement s’accrocher ferme pour ne pas sombrer. Tu as du courage, c’est très bien. Tu fais ce que tu peux avec tes handicaps, dommage pour les promenades entre autres activités. Bisous et bonne soirée MTH

        Aimé par 1 personne

  1. Avoir un travail qui nous plaît c’est l’essentiel. En voulant changer de travail…parfois l’on croit que l’herbe est plus verte ailleurs….la déception peut-être au rendez-vous !! Très beau défi. C’est respirable ce matin…des orages sont attendus pour la mi-journée…Bisous

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Georges, quelle est jolie cette petite fille, il est vrai que dans tout travail il y a des inconvénients, il faut le savoir, et c’est vrai qu’aller voir ailleurs n’est pas forcément mieux. je n’aurais jamais pensé que je serais vigneronne, mais la vie , le destin en décidé autrement et bien je ne regrette pas malgré les « inconvénients  » de ce métier, autrefois dur pour les femmes , j’ai débuté à piocher les vignes avec ma belle-mère , devant les hommes qui eux, taillaient, tâche plus noble … donc ce que nous avons , j’estime que nous l’avons bien gagné, nous étions partis de rien, mes beaux-parents avaient quelques vignes , des champs et 4 vaches, petit à petit mon mari a acheté des friches et en a fait un beau domaine, que nous avons transmis à nos enfants. Bien que je râle souvent, je m’estime bien heureuse. Bisous MTH

      Aimé par 2 personnes

  2. Bien pensé ce texte Marie . Un travail doit plaire pour qu’on puisse se réaliser pleinement , ce n’est pas forcément celui qui est le plus rémunéré , ça je le sais pertinemment l’ayant vécu .
    Bonne journée
    Bisous

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Gisèle, je suis bien d’accord le travail c’est mieux quand on fait ce que l’on aime même si c’est moins rémunérateur! Bisous et bon après-midi MTH

      Aimé par 1 personne

  3. Oui, le travail, c’est bien important, en effet, Marie ! Moi, j’ai enseigné plusieurs années dans des classes régulières, ensuite avec des personnes sourdes handicapées et, maintenant, je suis aide technique de bureau à l’intérieur de nos murs. J’ai comme principe d’aimer ce que je fais et, ça va.
    Bravo pour l’atelier et bonne fin de soorée !
    Bisous♥

    Aimé par 1 personne

  4. CC Bonjour! J’ai lu ton texte et les com s’y attachant! Eh oui, la vie et ses besoins font que, on ne fait pas tjs ce qu’on avait prévu à l’origine! Mais, l’essentiel n’est il pas d’avoir réalisé quelque chose, d’avoir participé. Avoir été utile, n’est ce pas le but de chacun?
    C’est ce que j’en pense personnellement! pour notre époque!
    Qu’en sera t’il pour les futures générations?????
    Merci de ta participation! Grosses bises!

    Aimé par 1 personne

  5. Ping : A vos plumes N°17 et recap At 16 | De Vous à Moi

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :