Voici venir le froid,

Une jolie poésie vient étayer  ce titre,

87b-hirondelles

Les hirondelles,

 

Les toiles d’araignée se sont tissés en une nuit;

Au matin les hirondelles  ont choisit un autre fil

Elles se sont placées de manière à donner « le la »

D’un concert qui nous annonce  que l’été nous fuit.

Elles s’apprêtent , dans un joyeux désordre fébrile,

A hiberner sous d’autres cieux, de meilleurs climats,

Sans se soucier  d’autre pensée que l’usage séculaire,

Qui les pousse, aiguise leur instinct millénaire;

Qu’une bourrasque  enfin réveillée les éparpille,

Et les rassemble, bercées dans le lit du zéphir,

Leur promette, dans la tourmente, la charmille

D’une oasis où leurs amours pourront refleurir.

Jacqueline Faventin. – Extraits d’intimes alcôves  01/2014-

Ici, plus de vaches à l’étable, donc plus de nids pour accueillir les hirondelles quand vient le printemps.

Dommage, un nid dans une grange ou une étable était signe de « porte-bonheur ».

baincthun-8098-bis

J’ai mis cette image bien que l’on ne distingue pas de nids d’hirondelles car elle m’a rappelé l’étable où « vivaient » les 4 vaches de mes beaux-parents.

depositphotos_12229741-stock-photo-swallows-nest-in-a-barn

18.04.12 pré 11MTH

 

 

 

12 commentaires sur “Voici venir le froid,

  1. Coucou Marie
    Après l’été automne ! voici l’hiver sans réelle transition c’est dur de ressortir les doudoune et surtout les chaussures fermées pour moi ! Bon ardéchois on va s’y faire !
    Gros bisous et Bon vendredi
    Mitou

    Aimé par 1 personne

    • Coucou Mitou doudoune et bottines ressorties, c’est sans transition, je re viens d’une réunion, j’ai eu froid malgré le bon café offert par nôtre hôtesse, mais de bonnes discussions. Bisous et bonne soirée MTH

      Aimé par 1 personne

    • Coucou Georges, j’étais toute la matinée chez la coiffeuse et là je repars pour une réunion, quelle vie!!! bonne après-midi, ici froide et très grise, la doudoune vient de ressortir et la grosse écharpe. Bisous MTH

      Aimé par 1 personne

  2. Un tres beau poème
    Oui c’est triste de penser que les hirondelles ne trouvent plus d’endroit pour abriter leurs nids , les rares endroits où je vois encore des hirondelles sont les centres équestres et quelques fermes .

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :