Un triste matin,

Nous allons accompagner notre Amie pour son dernier voyage.

Il ne  va pas falloir trop pleurer, l’Espoir de la revoir dans un autre monde , est là, au bout du chemin, pour moi dont la Foi ne chancèle pas, mais tout de même que c’est dur de penser que l’on ne se verra plus, je ne peux plus la toucher, elle s’en va , le feu qui va l’emporter m’insupporte, mais c’était sa volonté.
Il faudra  ne penser qu’aux bons moments passés avec elle , faire  abstraction ce matin , de ce décorum, déprimant ce rideau qui va s’ouvrir et l’emmener, après il ne restera que  ses cendres, c’était sa volonté.

Une  simple prière me vient aux lèvres: « Mon Dieu accueillez là dans votre lumière »

Une question aussi qui reste sans réponse: « quand nous naissons , l’heure de notre mort est-elle programmée? si oui, alors à quoi cela sert de lutter contre la maladie  si tout est écrit d’avance. »

Voilà mon état d’âme de ce matin,

https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSnpRp6AXM_ofn72mKqEDkO7bs6E8k2phXde8NuPawXSmgjUmUokw

18.04.12 pré 11MTH

20 commentaires sur “Un triste matin,

  1. Coucou Marie
    Il faut juste penser que ton amie a cessé de souffrir et qu’enfin elle repose en paix .
    Gros bisous
    Mitou

    J’aime

  2. Triste journée pour toi et tous ceux qui aimaient ton amie. Laisse couler tes larmes, ce sont les perles qui accompagneront ton amie et apaiseront ton chagrin. Je t’embrasse très fort.

    J’aime

  3. Je serai de tout coeur avec toi Marie, Un accompagnement dans ce dernier voyage toujours émouvant. Courage.
    Bises et bon vendredi

    J’aime

  4. Une question aussi qui reste sans réponse: « quand nous naissons , l’heure de notre mort est-elle programmée? si oui, alors à quoi cela sert de lutter contre la maladie si tout est écrit d’avance. »

    Je me suis moi aussi beaucoup intéressée à tout ce qui concerne la mort et après avoir fait la synthèse de toutes mes lectures voici mes conclusions :

    Notre venue au monde et son départ sont programmées et des dates ont été prévues mais celles-ci sont modifiables en fonction de notre comportement, par exemple une personne qui se nourrit mal ou qui a une vie dangereuse, risque de provoquer sont départ prématurément. Ici j’en ai donc déduit que ce sont les grandes lignes qui sont prévues mais que notre façon de vivre peut les modifier, étant de plus convaincue que bien souvent nous provoquons nous-mêmes les maladies dont nous mourrons (mal bouffe, alcool, cigarettes, stress etc., )

    Notre âme est porteuse du programme qui nous est imparti mais comme pour le comprendre il faut le connaître, c’est à nous de laisser parler « notre petite voix » qui nous guide tout au long de notre existence. Or en général nous rejetons les conseils qui nous sont donnés et ce tant de fois qu’à la fin nous n’entendons plus rien car notre instinct nous conseille le contraire et c’est lui que nous écoutons.

    Ce programme de chaque vie, comporte deux parties : 1) celui de la vie que nous venons de recevoir et 2) le karma de notre vie précédente (les factures que nous n’avons pas réglées). Et c’est ainsi un éternel recommencement jusqu’à ce que nous ayons accompli tout ce qui nous était demandé et ainsi nous n’avons plus besoin de nous réincarner de nouveau. (un peu comme ce que nous faisons en allant à l’école durant des années pour apprendre toutes les matières qui nous permettront, le moment venu, de devenir adulte et de nous prendre en charge). Là aussi, il est bien connu qu’un élève qui ne prend pas au sérieux ses études aura plus de mal à assumer son avenir et devra se contenter d’une situation moins bonne que celle qu’il avait espérée et bien sûr, il en rejettera la faute sur la société alors qu’il est le seul coupable.

    Je dois ajouter une réflexion personnelle : lorsque nous perdons un être cher c’est plus sur nous et sur ce que nous avons perdu que nous pleurons car si on réfléchit bien, dans beaucoup de cas, c’est une délivrance pour celui qui s’en va et si nous l’aimons vraiment, nous devrions nous réjouir de son départ qui met fin à ses souffrances.

    Lorsque les hommes perdront l’habitude de redouter la mort, ils en auront alors une toute autre approche et la considéreront comme le dernier acte de la vie et verront en elle, un voyage qui conduit à une nouvelle vie, différente de la précédente mais au moins tout aussi intéressante. Yaël

    J’aime

  5. Bonjour Marie,
    Je suis de tout cœur avec toi et j’ai une pensée pour ton amie qui vient de vous quitter.
    A bientôt Marie, bisous.
    Maite

    J’aime

  6. Ping : Quel rôle jouons-nous dans notre mort ? | michmich32

    • Bien sûr Colette, c’est évident pour moi mais pour mon Amie aussi qui si elle n’allait pas à l’ église, elle croyait à l’âme immortelle et au Ciel, bien qu’elle avait du mal à définir ce qu’était le Ciel, remarque que moi aussi, et quand je pose trop de questions la Soeur Madeleine me « houspille » en me disant que je verrais bien, mais c’est plus fort que moi, en plus cela met de l’animation dans nos discussions. Bisous MTH

      Aimé par 1 personne

      • Comment ce sera exactement dans tous les détails, on ne sait pas, en effet … mais de tout ce que nous pouvons deviner au jour le jour, avec les années, on est certain que cela en vaut le coût … bonne poursuite de ce samedi, Marie ! Bisous♥

        J’aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :