Défi chez Ghislaine,

defi ghislaineLes mots : humeur, reconnaître, moquer, dérouter, enjôleur, faveur, Monsieur, lèvres. ou mettre dans un texte 5 mots finissant par INE;

ValentINE,

avec l’habitude, savait RECONNAÎTRE, l’HUMEUR de MONSIEUR Corentin,  il n’arrivait pas à la DEROUTER, même en prenant cet air ENJÔLEUR .D’ailleurs , elle s’en moquait  comme de sa première grenaDINE, celle qu’elle avait bu  avec sa copINE CélestINE  et de son compagnon de l’époque, celui ci était le plus souvent sous le joug de la cocaÏNE, ils lui avait fait croire , comme si c’était une FAVEUR qu’ils lui faisaient,en partageant  ce breuvage ,qui selon eux était aphrodisiaque, et qu’ils lui en donnait par pure bonté d’âme.

ValentINE était si naïve à l’époque , elle les avait cru et avait attendu en vain toute la nuit les effets de cette boisson.

Mais pour en revenir à son patron , elle savait garder ses distances.

De toute façon , cela ne lui posait aucun problème  car rien que de voir  les grosses LEVRES lipues , les dents jaunies  par la nicotINE , Monsieur Corentin  lui donnait la nausée.

C’était un job bien payé , pas trop fatigant  , et il lui suffisait de garder  ses distances et jusqu’à présent  tout se passait bien, et Monsieur Corentin ne prenait pas ombrage  de la résistance de son employée face à ses avances.

Il avait la conviction que Valentine lui cèderait un jour ou l’autre, il n’était pas pressé, ce jeu du chat et de la souris l’amusait même.

Il ne lui voulait aucun mal à cette jolie ValentINE  et pour un seul baiser, il se serait damné. Il rêvait  de la couvrir de cadeaux.

Pauvre Homme pensait  ValentINE, il ne savait pas qu’il n’était pas le premier homme  à lui faire des avances, somme toutes honnêtes, elle savait qu’il lui serait facile  de se faire passer la bague au doigt, ce qui n’avait pas toujours le cas avec ses précédents petits amis.

De naïve qu’elle était , elle était devenue « coriace » , on ne lui « la faisait plus » , elle savait jusqu’où elle pouvait  aller sans risques.

je suis sûre que vous jugez mal ValentINE,  non ce n’est pas une coquINE, pas une allumeuse, bien que parfois un doute m’effleure!

18.04.12 pré 11MTH

9 commentaires sur “Défi chez Ghislaine,

  1. Coucou Marie
    Une bonne lecture de ton roman en écoutant un de mes chanteurs préférés Alain Barrière bien entendu ! 😉
    Gros bisous et bonne journée
    Mitou

    Aimé par 1 personne

  2. Bien tournée ton histoire et réaliste, en tant que secrétaire j’ai connu des patrons un peu trop prévenants mais sans que ça ait de conséquence, juste un peu de diplomatie pour les décourager, ils n’insistaient pas.
    Pour en revenir à hier, j’ai été aussi très touché par le récit de Sofiane qui a accompagné les derniers instants de ce pauvre garçon.

    Quand à Chopin, c’est toujours à ma fille que je pense en l’écoutant.

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Colette, j’espère que je ne t’ai pas trop attristée avec cette musique , je suppose que ta fille n’est jamais loin de tes pensées. j’ai vu que Léo se préparait à la rentrée, il était bien joyeux , Valérie moins Bisous bon après-midi MTH

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :