Violaine Bérot,

Jeune femme discrète, mais accessible répondant aux questions, j’ai tout de même, moi la curieuse , savoir quel était son parcours.

Violaine  Bérot est la fille de Marcelin Bérot , montagnard enraciné  dans les Pyrénées, auteur de plusieurs ouvrages sur cette région.

Sa mère Marie-Claude  Bérot est puéricultrice  et auteure  de livres de jeunesse.

La ressemblance entre la mère et la fille est frappante.

Dans un tel environnement familial, il me semble évident  qu’elle devienne à son tour  « écrivain » .
Elle publie son premier roman  en 1994 : Jehanne,

Elle a fait ses études  à l’Université de Toulouse, où elle obtient une  licence en philosophie en 1987.

En 1991 elle devient  ingénieur en informatique  pour être consultante et formatrice en informatique à Toulouse, puis éleveuse de chèvres à Courserans.

<<….. Horizon: Où que je sois je ne peux m’empêcher de chercher mes Pyrénées.
Quand je n’ai pas l’air d’écrire j’écris encore, je lis au soleil, et c’est pour écrire. Je marche  des heures durant , et c’est encore pour écrire. Je ne dors pas la nuit mais c’est toujours pour écrire….>>

J’ai vraiment apprécié cette rencontre, une « écrivaine » très exigeante avec elle-même, elle nous a guidé lors de nos résumés des livres , nous disant qu’il fallait bien s^^ur « coller à l’histoire » mais ne pas oublier le style, l’écriture même.

Bonne fin de matinée,

18.04.12 pré 11MTH

 

 

 

3 commentaires sur “Violaine Bérot,

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :