J’ai lu un joli roman,

Dans ce roman oscillant entre rêve et réalité, l’auteure  retrouve la sensualité et l’atmosphère  envoûtante du Grand Vizir de la nuit.

Afin d’oublier son quotidien, une vieille dame  décide décrire  l’histoire  d’Alia , enfant volée mise en esclavage, et devenue  à force de volonté et d’intelligence, la favorite du Glaoui dans  le Marrakech des années 30.

<< De nos jours , on ne dit plus  asile  de vieillards mais résidence pour  séniors.

Suis-je devenue une vieille dame? je ne le pense pas . Dans mes rêves j’ai toujours 20 ans…>> si cette  dame a accepté  de venir s’installer  aux Amaryllis, c’est pour ne plus occasionner  à son fils la corvée hebdomadaire de venir contrôler  si ses factures sont payées en temps voulu.

<< mais je savais  que je franchissais  le Styx, que je pénétrais  dans le royaume des survivants, une cohorte plus ou moins vaillante  tenue à l’oeil par les marchands du Temple Un marché bien ciblé avec beaucoup d’argent à la clé…..>

Mais elle va, grâce à des cassettes que lui a laissé une des aides-soignantes, pouvoir écrire l’histoire d’Alia.

<< mes stores filtrent la lumière vive de l’après-midi. Mon modeste  salon est calme est serein.
Soudain cette pièce  que j’avais vue étroite et banale m’apparaît comme un refuge….

l’air embaume le gardénia, parfum de la bougie que j’ai posée sur la table, près de mes cahiers,un dictionnaire, quelques stylos feutres,. Tout est prêt pour mon voyage.
J’ouvre le cahier, m’empare d’un stylo……… et l’histoire d’Alia va commencer……

Fatima qui deviendra Alia, pousse la porte  cloutée qui ouvre  sur la ruelle des ferblantiers.Il fait trop chaud, l’air empeste l’odeur  du mouton…

Dans les ruelles du souk elle n’a jamais peur, elle aime la compagnie des artisans, des marchands…….Elle caresse le museau des ânes, s’émerveille des broderies qui ornent les caftans….

Deux mains la saisissent aux épaules, la tire en arrière, il fait noir soudain, elle respire mal……la terreur serre si fort sa gorge qu’elle ne peut crier, appeler sa mère… on l’emporte….>>

Le destin de Fatima  qui va devenir  Alia  est scellé!

J’ai beaucoup aimé ce roman qui va me transporter des Amaryllis, au Maroc  au gré des chapitres.

Bon samedi,

18.04.12 pré 11MTH

 

 

16 commentaires sur “J’ai lu un joli roman,

  1. Coucou Marie
    Un roman qui me plairait certainement j’ai adoré les couleurs du Maroc et les souks plein d’odeurs et de mystère,je vais noter !
    Gros bisous et bon week-end
    Mitou

    Aimé par 1 personne

    • Coucou Mitou, oiu je pense qu’il te plaira, le mélange « maison de retraite » et l’histoire qui se passe au Maroc en a fait un agréable roman bisous et bon samedi MTH

      Aimé par 1 personne

    • Bonjour Colette, cet après-midi, réunion de l’Assemblée paroissiale, en plus il faut que j’aille chez le boucher avant, j’ai des invitées demain, il ne faut pas que je mette les pieds dans le même sabot Bisous MTH

      Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :