Une plante,

LE ROMARIN ( rosamarinus officinalis)

Fréquent dans la garrigue méditerranéenne, le romarin est un petit arbuste toujours vert  à la saveur marquée.

Il craint le grand froid.

Les abeilles butinent ses  corolles bleutées, dont elles tirent un miel de qualité.

Grecs et Romains ont fait de cette plante le symbole de l’amour, mais n’en ont eu aucun usage médicinal.

Au Moyen-Âge, on réussit à extraire du romarin  une huile essentielle.

A la Renaissance, la distillation des fleurs permet la fabrication  de la fameuse eau de la reine  de Hongrie.

Selon la légende, cette eau merveilleuse fut baptisée  en hommage à Elisabeth de Pologne, qui, après en avoir fait un usage intensif, fut d’un jour à l’autre débarrassée de ses rhumatismes.

(petite parenthèse , si c’est vrai, je vais en acheter des litres, je vous dirais le résultat!)

Son efficacité fut si grande que la vieille dame , âgée de 70 ans passés, séduisit le roi de Hongrie , qui l’épousa.

Mes Aminautes féminines célibataire , qu’en dites-vous? il n’y a plus de roi  en Hongrie? certes mais en cherchant bien , on devrait quand même en trouver un, cherchez!!! LOL!!

Aujourd’hui les médecins reconnaissent  au romarin un pouvoir  revitalisant et tonifiant, car il aide le corps  à résister  aux atteintes extérieures.

Après m’être inondée  de l’eau merveilleuse, je vais boire des litres de cette tisane qui m’aidera sans nul doute à traverser cet hiver sans  être malade, surtout en ce moment avec ce sale virus chinois.

 

On recommandera une infusion  de sommités fleuries et feuilles  aux personnes épuisées.
Ce breuvage  est aussi digestif et expectorant.

Adieu mon café du midi, je te remplace par cette tisane de romarin qui n’a , à en  croire tout ce que j’écris , que des qualités.

En friction et en compresse chaude, le romarin a une action anti-inflammatoire.
Il est également cicatrisant.

Que des qualités pour cet arbuste, il m’avait semblé que l’on pouvait faire un délicieux sauté de lapin avec  un bouquet  de romarin à la place du thym, mais je n’en suis plus sûre.

et bien maintenant j’ en suis sûre , on peut cuisiner un lapin au romarin.

Quand je vous disait  que cet arbuste n’avait que des qualités…. trop beau pour être vrai?

Faut que j’essaie, déjà l’eau merveilleuse car avec ce temps pourri , les vieilles douleurs se font un malin plaisir de resurgir, pour la tisane , je ne sais pas trop car je n’aime pas vraiment les tisanes « ça fait malade »!

Bon Vendredi,

18.04.12 pré 11MTH

 

9 commentaires sur “Une plante,

  1. Coucou Marie
    Je ne connais que le nom du romarin,je ne l’ai jamais utilisé en cuisine et encore moins en tisane comme tu dis ça fait malade quand à m’en asperger je veux d’abord tester l’odeur 😉
    Gros bisous et bon vendredi sous la pluie
    Mitou

    Aimé par 1 personne

  2. Je ne connaissais pas les vertus anti – rhumatismales du romarin , par contre pour la cuisine, il accommode à merveille les sautés et les grillades . Il parait aussi que les feuilles mises dans un sachet éloignent les mites des armoires .
    Bon suis pas trop fan des tisanes même si l’aspect stimulant du romarin n’est pas à négliger .
    Merci Marie pour la présentation de cette plante .
    Bonne journée
    Bises

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :