Le merle et moi….

Il faut que je vous raconte:

C’était hier main j’allais comme tous les jours chercher le journal dans la boîte aux lettres et  d’habitude j’en profite pour ouvrir les portes de la cour sauf que….perché sur la porte il y avait un merle et vous savez ou pas, que j’ai la phobie des plumes et des oiseaux, donc je claque un bon coup la porte  de la boîte aux lettres pensant que le bruit le ferait s’envoler.
Et bien pas du tout, il est resté là à me regarder , tout noir avec son bec jaune et ses petits yeux brillants.

Aussi, sans l’approcher, je lui ai parlé, il ne s’envolait pas , continuant à me fixer, je ne sais pas si vous croyais aux signes que nos chers disparus nous envoient, moi si!

Je me suis dit mais enfin qui peut m’envoyer ce signe, un merle, un oiseau, cette personne,  me connaît bien , sait que j’ai peur des oiseaux , et depuis je cherche et bien sûr je ne trouve pas.

Ce n’est pas la première fois  que j’ai ce sentiment, il y a quelques mois , c’était un petit moineau qui me suivait le long de la terrasse, et j’avais la même impression d’un signe venu de l’au delà.

J’ai tout de même ce soir envie de dire que si vous, qui êtes partis vers un autre monde, si vous m’envoyez des signes d’amitié, par pitié , plus d’oiseaux même de bon augure, j’aimerais mieux , en fait , si, continuez à m’envoyer des signes, même avec des oiseaux.

Je tiens à vous préciser qu’il était 8 heures du matin et que je n’avais ni bu, ni fumé de choses illicites.

Je vous souhaite un bon jeudi .

18.04.12 pré 11MTH

 

7 commentaires sur “Le merle et moi….

  1. J’ai eu aussi affaire à un merle et je n’ai pas de phobie. Pendant un mois un merle venait tous les matins se percher sur un fil en face de ma porte d’entrée. IL ébouriffait ses plumes, aiguisait son bec et faisait des claquement de bec. Parfois c’est moi qui arrivait la 1ère, je sifflais et il arrivait. Nous discutions un moment chacun dans notre langage. Puis j’ai du m’absenter 1 mois ( c’était du temps où j’allais en France chaque année) et à mon retour le merle n’est pas revenu. Voilà comment se termine un  » flirt » avec un oiseau.
    Gros bisous.

    Aimé par 1 personne

  2. Ah ! Marie, dire que pour moi, ils ne sont jamais trop proches et que leur présence est toujours trop courte.
    Douce soirée,
    Bisous♥

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :