Le Coucou suite ,

1001030-coucou

Le chant du coucou sert aussi d’oracle  pour les amoureux .
Les jeunes filles  qui veulent connaître le  nombre d’années qui les séparent de leur mariage  comptent le nombre de répétitions du cri de l’oiseau après avoir récité  une petite formulette : << Coucou  des bois, coucou des prés/ dis-moi  dans combien d’années je serai mariée?>> (Loir et Cher)

ou

<< coucou des bois / combé ai-zi d’années a me maria.?>> ( Deux Sèvres).

On peut  , de la même façon, connaître  le nombre d’années qui  reste à vivre.

C’est la  une superstition ancienne  que l’on trouve au Moyen Âge dans l’un des poème du roman  de Renart.

C’est aussi par une formulette  que les enfants de Corse du Sud  demandent au coucou  dans combien d’années  il franchiront  le mer:

<< Coucou, mon petit coucou , je te la bride  et la selle , je te donne  la plume et l’encrier , combiendois-je attendre d’années  pour passer la mer?>> (J. Agostini,1897)

 

Je vous souhaite un bon  matin avec ou sans le chant du coucou, il pleut!

65010ce4

18.04.12 pré 11MTH

 

10 commentaires sur “Le Coucou suite ,

  1. Peut-être l’entendrons-nous quand nous pourrons faire une promenade en forêt.
    Bonne soirée

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :