My Café Bourbon

Waouh! il est super ton texte, à tel point que je m’y suis vue dans ce café Bourbon. bon après-midi amicales pensées MTH

News from Ibonoco

(Réédition du 11 décembre 2019)

AU 28 RUE DES REMPARTS D’AINAY

Décembre 2019, aux alentours de midi, midi quinze, la faim est au moins là déjà depuis une bonne heure et elle attend. Elle attend tapi au fond de nos estomacs le bon moment pour se faire entendre, trépigner ou gargouiller. Et midi ? C’est justement son moment, et elle est au zénith de sa forme. Elle est la reine d’une plage horaire que peu savent éviter ou sauter quand il s’agit de limiter quelque apport en calories. Rien ne lui résiste. Rien ! pas même le travailleur stakhanoviste entêté qui s’acharne à terminer son chef-d’œuvre du matin, ni même le commerçant du coin ou l’antiquaire de la rue Auguste Comte négociant une bonne marge sur une vente délicate mais ô combien espérée – les affaires sont les affaires. Ils iront tous s’en payer une bonne tranche dans leur cantine préférée, histoire…

Voir l’article original 2 064 mots de plus

Un commentaire sur “My Café Bourbon

  1. Bonjour Marie,
    J’aime beaucoup ce texte qui retrace vraiment ce qu’est la faim, quand elle est là, on ne peut rien y faire, il faut casser la croûte.
    Bonne journée, ici grisaille et chaud, bises à vous deux, à bientôt, enfin, si ma connexion tient le coup.
    Maite

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :