Un joli métier,

C’est un texte que j’ai trouvé dans le livre des métiers improbables-  Les anthologies éphémères.-

Lamine, balayeur de rêves.

Balayeur  sénégalais  de père en fils, parce qu’un ancêtres avait si bien tiraillé à Bir Hakeim que la nation  reconnaissante  lui avait tronqué  son fusil contre un balai.

La famille n’avait pas perdu au change, estimait Lamine, surtout depuis qu’il officiait  dans le secteur  de la vieille ville.

Une petite place justement nommée place de la Comédie, avec son cinéma de quartier  aux sièges de velours fané

et en face, la façade d’un théâtre  récemment  reconverti en Académie des beaux Arts, où les cariatides de stuc des années 30 tutoient  des personnages de la  Commedia d’elle Arte en bas relief.

Un village dans la ville , un cocon protégé du tapage et des relents  de gasoil où il veille en oiseau protecteur du haut de son nid mansardé établi au dernier étage  d’une maison bourgeoise.

Il a vécu et vieil là et maintenant ses cheveux  et sa barbe ont pris la couleur gris-bleuté de son éternelle casquette délavée.

Les patrons des bars et les commerçants lui donnent encore la pièce et le coup à boire ou lui offrent  le pain et quelques poignées de légumes secs, quand il passe le balai, mais ce que Lamine préfère , c’est balayer devant le cinéma , après la dernière séance  du ciné-club.

<< les gens perdent leurs rêves, savez -vous …>> dit – il  en s’appuyant sur le balai  pour tailler une bavette  avec le flâneur. >> les gens  viennent rêver  un peu dans ce vieux cinoche, ils emportent des images qui s’envolent  très vite  sous leur pas.. voyez.. >>( De sa poche  il sort une boucle d’oreille qu’il tient entre deux doigts tremblants )… la boucle de casque d’or..>>

Il raconte en mots simples le triste sort  du beau Manda, les regards de flamme  des amants condamnés… Signoret, dont à, à l’évidence il est encore amoureux, il l’appelle Madame Rosa et il montre un petit mouchoir brodé qu’il a récupéré , comme le reste.

<< Tenez, continue-t-il, j’ai aussi chez moi  le marcel de Coluche… Tchao Pantin… et puis le foulard  rouge de Mike  Macarenhas… Le Harpon Rouge, vous connaissez? demande -t-il. Soudain décontenancé par la remarque un brin sarcastique  du passant, Lamine se trouble:  » en noir et blanc, vous êtes sûr?>>

C’est que lamine voit tout en couleur.
Vexé il rempoche ses trésors.

Les alentours du banc devant le cinéma  sont jonchés  de tickets usagés qu’il ramasse consciencieusement en hochant la tête.

Les gens jettent et oublient  si vite ses petits bouts  de rêves…

Lamine les rapportera à la maison où ils rejoindront  les autres ,soigneusement préservés dans la grande malle , à coté du vieil harmonica de « Il était un fois dans l’Ouest »  de la cafetière du poète  et tant d’autres précieuses reliques.
Qui sait si un jour quelqu’un  n reviendra pas chercher un peu de nostalgie…

Le mur aveugle du fond de la cour  a pris lui aussi des couleurs  depuis que l’école de peinture  à ouvert.

Les jeunes   y ont peint une grande fresque  qui raconte la place, ses bars, et ses peits bals du samedi soir, ses belles et hautes maisons secrètes, l’étal de la petite fleuriste et lui, Lamine , le grand Lamine  en personne penché sur son balai dégarni  qui soulève une poussière d’or et d’étoiles pailletées.

J’ai beaucoup aimé ce récit  où la nostalgie  est si présente, si importante pour Lamine, et j’ai détesté le passant moqueur qui n’a rien compris!

Bon samedi à toutes et à tous,

18.04.12 pré 11MTH

9 commentaires sur “Un joli métier,

  1. J’aime beaucoup cette histoire si bien racontée qu’on se l’imagine facilement.
    Bonne journée et gros bisous.

    Aimé par 1 personne

    • Bonne jouirnée Colette ici sous un temps mitigé, c’est le premier jour des saints de glace, cela craint pour les vignes. Bisous et bonne journée MTH

      Aimé par 1 personne

  2. Bon samedi à toi aussi Marie et merci pour ce superbe récit que tu nous fait partager.
    La chanson d’Eddy Mitchell est très bien appropriée.
    Bisous à vous deux.

    Aimé par 1 personne

  3. Bon Jour Dame Marie 👋🏻 Que ce récit est BEAU 😍 Je suis curieuse du livre dont il est tiré. Aurais-tu les références ? Un gros bisou pour te remercier par avance et te souhaiter une excellente journée 🙏🏻 😘

    Aimé par 1 personne

  4. Coucou Marie
    Quelle belle histoire, j’aurais bien aimé rencontrer Lamine et surtout ouvrir la malle aux trésors
    Gros bisous et bonne soirée
    Mitou

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :