j’ai lu,

Un livre qui m’a beaucoup plu, il est écrit par Martine-Cosquer que quelqu’uns d’entre nous connaisse.

« Je ne dis ça mais je dis rien » -Martine- Martin -Cosquer.

71vvqih2t2l._ac_ul320_

Cela se passe  dans un petit village en apparence tranquille, mais en pleine campagne  préélectorale pour  les Municipales, un  corbeau vient troubler  la sérénité du  village en publiant des lettres anonymes.

e1fddfb112b221174345b683b90115c5-book-jacket-collage

 

pour la gourmandise un des sept péchés capitaux , le corbeau que la narratrice appelle l’affreux Jojo, s’en prend au curé du village .

« Mon père,

Vous êtes un pécheur.
Je vous accuse  de gourmandise.

Et au-delà du fait que vous êtes un menteur, en faisant croire à tout le monde que Dieu existe  sans que vous en ayez la preuve….. Tous les jours , vous couvez  d’un regard dévorant  les religieuses, pas celles du couvent  des dominicaines, celles de la boulangerie….

Vous achetez  à la fille du boulanger  trois religieuses , trois pains au chocolat  … que vous consommez dans la journée….

…..Un psychanalyste interprèterait  certainement votre addiction aux religieuses  comme une compensation , faute de pouvoir  vous payer  les jolies soeurs dominicaines  et pourquoi pas la fille du boulanger…..

Petit et obèse , monsieur le curé Boulle , vous portez bien  votre nom…… et c’est le ciel que vous allez bientôt rejoindre  à force de creuser  votre tombe avec vos dents. »

Et des lettres il va en écrire  beaucoup et nous faisons connaissances avec les habitants du village, il y a entre autre Esther Delille une parisienne qui est blogueuse et qui écrit « Mémoire d’un trou » , elle publie toutes les lettres que le corbeau envoie à la grande joie des personnes qui la suive.

Ce livre m’a plu pour plusieurs raisons, dans mon village cela pourrait arriver, les campagnes électorales pour la mairie sont « sanglantes », (façon de parler, on a encore tuer personne, du moins physiquement , moralement  si).L’écriture est fluide,  agréable , les lettres de l’affreux Jojo sont savoureuses, les personnages  sont « très vrais » avec leurs défauts leurs manies, et puis la fin, que je ne vous dévoilerais pas est étonnante, même « détonante » , on ne s’y attend pas du tout car prise au jeu  , je me creusais la tête , comme les gendarmes d’ailleurs car certains habitants avaient porter plainte, et on le trouve pas facilement l’affreux Jojo, il faut attendre les dernières pages.

Ce livre fut mon livre de « chevet  » pendant le confinement.

En conclusion il faut que vous le lisiez , vous verrez , vous ne serez pas déçus.

Merci Martine pour les bons moments que j’ai passés dans ce village de Troulaville.

Je vous souhaite  une bonne journée ,

 

Photo: André Zella.

18.04.12 pré 11MTH

11 commentaires sur “j’ai lu,

  1. Martine à du talent, merci pour la présentation de ce livre que j’ai lu avec beaucoup de plaisir.
    Bises et bon mercredi Marie

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Georges, il fait encore bien frais ce matin même dans la maison où la température a baissé, je pense que la chaudière s’est mise en grève!! bisous bonne matinée MTH

      Aimé par 2 personnes

  2. Merci Marie. Je suis heureuse que tu aies pris beaucoup de plaisir à llire mon roman. Tu as dis ça mais tu n’as pas rien dit, cela me touche beaucoup. Gros bisous

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :