L’enfance, c’était l’éternité, l’époque des années scolaires interminables…

Joliment écrit, et surtout tellement vrai, bon après-midi Louis, bisous MTH

Au fil des jours !

« L’enfance, c’était l’éternité, l’époque des années scolaires interminables, c’était même à ça que les adultes reconnaissaient l’enfance, c’était cela qu’ils trouvaient merveilleux et regrettaient quand, l’âge avançant, tout s’accélérait et que le temps qui restait à vivre ne semblait plus qu’un maigre calendrier. Quinze ans, à sept ans, c’était le bout du monde. »

(Agnès Michaux)

Voir l’article original

Un commentaire sur “L’enfance, c’était l’éternité, l’époque des années scolaires interminables…

  1. Ah, notre enfance…… quelle différence avec celle de nos petits-enfants……. Je les plains peuchère…… Je préfère la mienne, et de loin!
    Bisous Marie!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :