L’heure d’y tea

J’aime beaucoup cette façon de voir les choses, bon après-midi Amitiés MTH

Les faits Plumes

Nul voyage n’avait été aussi douloureux. Je peinais à m’en remettre. J’en avais encore les tripes intro versées. Le coeur sur l’étendoir. Pourtant, c’est aujourd’hui que je réalise pourquoi l’univers m’avait choisie, avec d’autres, pour devenir cosmonote des partitions du changement. Je m’accroche. Et, me concernant, il y avait une certaine logique à m’avoir laissée orchestrer la chorale des contre – bassesses. Comment certains pouvaient-ils penser être au dessus de la tourbe de la terre jusqu’à la faire disparaître du paysage et espérer pouvoir gratter le ciel au point de cacher nos communs astres de vie, en paix depuis des lustres ? Le voyage avait été douloureux. L’expérience extra-terrestre avec laquelle j’avais du composer me rendait le tour niqué et me renvoyait en pleine face, les piles de déchets laissées par nos égarements. J’étais sur Terre et je ne voyais plus la terre. Juste des blocs infranchissables avec aucun plan…

Voir l’article original 23 mots de plus

Un commentaire sur “L’heure d’y tea

Répondre à lesfaitsplumes Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :