PAIN et SEL,

Une tradition d’hospitalité que l’on retrouve dans tous les pays slaves.

3d2f66e87aec377345ca065c0cceec86

Il fut une époque où le  sel était une denrée rare et extrêmement  précieuse.

Véritable or blanc, seule manière de conserver les aliments jusqu’au XIXème siècle et l’invention  de la pasteurisation, il constituait une monnaie d’échange et même une monnaie tout court puisque les légionnaires romains  percevaient une partie de leurs émoluments sous forme de sel.

Monopole royal au Moyen Âge dans de nombreux pays, soumis à des impôts spécifiques, le sel devint un monopole impérial en Russie au milieu du 18 ème siècle, ce qui entraîna  de nombreux soulèvements  paysans.

260px-jean_froissart2c_chroniques2c_154v2c_12148_btv1b8438605hf3362c_crop

Associé au pain, aliment de base , il constituait de longue date une offrande faite  à un invité qui franchit  le seuil d’une maison pour la première fois.

C’est de préférence à la jeune fille de la maison que revenait l’honneur d’offrir au visiteur un plateau  contenant une miche de pain et un pot de sel.

800

L’hôte  détachait un morceau de pain  et le trempait dans le sel avant  de le déguster.

Aujourd’hui, on trouve  du sel partout mais la coutume est restée, même si elle s’applique surtout à l’occasion des cérémonies officielles  ou folkloriques.

rudsc_0640_800

Bon jeudi,

18.04.12 pré 11MTH

4 commentaires sur “PAIN et SEL,

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :