Une publicité pour un magazine,

et voilà les souvenirs qui arrivent sans crier gare.

C’est la pub pour le magazine : « Veillées »

est ce le même magazine que ma grand-mère achetait toutes les semaines, curieuse je vais voir sur le site, et bien c’est le même je crois, celui de ma grand-mère s’appelait : « les Veillées des Chaumières »,

C’est un hebdomadaire  d’origine chrétienne, qui s’adressait à des lectrices de plus de 50 ans, je pense que l’actuel à les mêmes lectrices, et se pourrait être moi!

Je suis tentée de m’abonner, je réfléchis.

C’était si bon de  m’installer sur un petit banc au pied de ma grand-mère qui lisait  « Sa veillées des chaumières » comme elle disait, et moi qui lisait  mon « Lisette » un hebdomadaire qu’elle allait me chercher en même temps que le sien.

Qu’il est doux ce souvenir de mon enfance  heureuse, entourée par l’affection que me portait ma grand-mère, elle est morte  , j’avais  12  ans, et pourtant elle est toujours là au fond de mon coeur.

Elle repose au cimetière du village en compagnie de mes parents et de sa soeur.

Ma mère elle lisait  » Bonne soirées » qu’elle partageait avec une voisine. Ce magazine  a vu sa dernière parution le  1er Janvier 1988.

Ce magazine était aussi « soft » que « Les veillées des Chaumières, fleur bleue, peut-être un peu mièvre sans doute, mais les femmes qui m’entouraient  à cette époque , sortaient de la guerre et avaient sûrement envie de rêver.

Il était hors de question qu’elles lisent le magazine « Nous  Deux » que  je feuilletais parfois chez une copine .

Elles pensaient sûrement que c’était « limite presque  pornographique » , qu’elles étaient naïves et fraîches, ces femmes des années d’après guerre.

Je vous souhaite une agréable soirée.

18.04.12 pré 11MTH

 

 

7 commentaires sur “Une publicité pour un magazine,

  1. La veillée des chaumières je dois en avoir quelques anciens et d’autres plus récents, une de mes voisines s’y étaient abonnées car ce qu’elle appréciait c’était le fait qu’il n’y a pas de pub. Tant qu’à Lisette, j’en ai trouvé un jour tout un lot je me suis mise en devoir d’en dénicher mais pas facile à trouver… Belle soirée

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Christian, pour moi Tintin c’était au patronage où un curé nous projetait ses aventures sur un écran, j’aimais beaucoup, et puis il y avais le théâtre et la danse dans ce patronage qui donnaient lieu à des fêtes en fin d’années scolaires. Bisous bonne journée MTH

      Aimé par 1 personne

  2. Coucou Marie, je lisais aussi Lisette et ma mère a toujours lu Nous Deux. Je connais la veillée des chaumières, je ne sais plus qui nous le passait. Ma tante lisait Modes de Paris. Heureusement qu’il y avait les magazines, les livres étaient rares dans ma campagne.
    Bonne soirée

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :