» Au Gui , l’An neuf!

Le Gui,

D’habitude, quand  on faisait réveillon les années précédentes, il était  coutume  de s’embrasser au douzième coup de minuit , au moment  où on change  d’année, on s’embrasse sous le gui accroché  dans la maison.

26195890_1145321002268209_8963303442377183136_n

Chez les Gaulois, la cueillette  du gui donne lieu à une cérémonie  décrite par Pline  au 1er siècle: « il  ne faut pas oublier à propos du gui l’admiration que les Gaulois  ont pour cette plante.

Aux yeux des druides, rien n’est plus sacré  que le gui et l’arbre qui le porte si toutefois c’est un chêne.

Tout gui venant  sur le ch^ne  est regardé comme envoyé  du ciel.

Ils pensent  que c’est un signe  de l’élection  que le dieu même  a faite de l’arbre.

Quand on le trouve on le cueille  avec un très grand appareil religieux.

Avant tout; il faut que ce soit le sixième  jour de la lune,  jour qui est le commencement de leur mois, de leurs année, et de leurs siècles qui durent  30 ans; jour où l’astre, sans être au milieu de son cours, est déjà dans toute sa force.

Au Gui l’An Neuf , est une survivance  du caractère sacré  du gui gaulois.
au-gui-l_an-neuf-reduc

En fait , il est à eu près certain qu’il n’en est rien et qu’il s’agit de la déformation du mot » aguilaneuf » , employé pour qualifié  les quêtes ritualisées se déroulant, selon les lieux, lors de la période de l’Avant, à Noël, au premier de l’An ou à l’Epiphanie.

En France , au XIXème siècle , le gui d’aubépine , assez rare est le plus apprécié  après celui du chêne.

Bien que cette plante ne fasse pas partie  de celles que l’on utilise en sorcellerie, le gui de pommier passe pour en ensorceler les pommes, qu’on se garde bien de manger.

33136-houx-commun-alaska-2

Je ne sais pas vous, mais moi je ne vois pas la différence ente le gui d’aubépine et le houx.

Serait-ce la même plante?  je vais me pencher sur la question.

Je vous souhaite un bon deuxième jour de l’An de grâce 2021, enfin de grâce , j’en garde l’espérance!

109444471

18.04.12 pré 11MTH

14 commentaires sur “ » Au Gui , l’An neuf!

  1. Bonjour Marie
    Cette tradition je l’ai connue chez mes grands parents . Mes grands mères accrochaient du gui dans l’entrée et hop bisous dessous et si je me souviens bien, si le gui ne fanait pas avant le 31 Janvier le vœu s’excuser dans l’année.
    Bonne journée Marie bisous

    Cocopaillette

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Coco, moi je n’ai fait que cette coutume depuis mon mariage à mon arrivée au village, à Paris, pas de gui, pas de festivités pour les fêtes de fin d’année, avant c’était la guerre, et après je ne sais plus pourquoi , mais je ne me rappelle pas de joyeuses agapes, et plus personne pour me dire le pourquoi. Bisous bonne journée MTH

      Aimé par 2 personnes

  2. Coucou Marie
    Je crois que je ne l’ai jamais fait par contre j’en ai accroché à l’extérieur de la maison .
    J’en ai appris des choses chez toi ce matin !
    gros bisous et bon week end
    MITOU

    Aimé par 1 personne

  3. Merci pour ce beau partage ! J’arrive à faire la distinction entre les plantes que tu cite, grâce à un agriculteur de l’endroit où je vais toujours en balade avec Calypso.
    Temps couvert ce matin avec une forte bise et froid . Bonne journée. Bisous

    Aimé par 1 personne

  4. Bonne fin de cette deuxième journée de l’An de grâce 2021, Marie !!!
    Trouvé sur Internet :
    Il faut savoir que le houx est un arbuste épineux à feuilles avec des baies rouges et à la différence le gui est un arbuste avec des baies blanches et de petites feuilles et qu’on utilise le gui au Nouvel An et le houx à Noël.
    Bisous 😘

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :