Le silence de la mer

Coucou Roseleen, je l’ai lu il y a longtemps et tu me donnes l’envie de le relire. Bon après-midi à rester bien au chaud , justement avec un bon livre. Amicalement MTH

Roseleen / roselinebikini@k-net.fr

J’ai eu envie de relire ce recueil en ce début d’année.

Le silence, la sobriété, la décence, le respect de soi et de ses valeurs, comme armes face à la tourmente, à l’inacceptable, à certaines situations où l’on est impuissant, voilà ce que veut nous montrer ce texte.

Le silence qui peut, dans certaines situations, être le meilleur playdoyer. Relire régulièrement ce texte écrit au creux des heures les plus sombres de notre histoire contemporaine, çà résonne toujours fort.

Ce vieil homme et sa nièce, qui doivent loger un officier allemand, ont choisi de résister par le silence. L’officier s’avère être un homme charmant, extrêmement poli et respectueux, cultivé, sincère. Il vient leur parler chaque soir, au coin du feu, de son sentiment profond sur le conflit, de son amour pour la France. Il tente de se rapprocher de ses hôtes, de les faire parler. On sent que cet homme…

Voir l’article original 183 mots de plus

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :