Acte trois; déchéance totale

Coucou Anne je dois dire qu’au niveau manger n’importe quoi ce n’est plus mon problème, je suis comme toi, quand j’entends ce mot « confinement » , on dirait qu’il m’ouvre l’appétit, je me rue sur des meringues en ce moment, il me faut du sucre, j’ai besoin de me remplir le ventre afin d’oublier le vide de notre vie entre parenthèses de ce moment, on ne voit plus personne, on ne sort que pour les courses, c’est décourageant, alors bien sûr , il me faut, il nous faut nous accrocher à quelque chose pour survivre nous c’est le sucre, d’autre se sera l’alcool , la drogue , allons , il nous faut nous reprendre, une petite lueur encore vacillante est au bout du tunnel, alors jetons toutes nos sucreries, bougeons, afin que quand nous reviendrons à la vie normale , nous soyons présentables. Bisous bon après-midi MTH

suzanne35

Voila ce qui nous attends si un troisième confinement s’abat sur nous, découragés, complètement écoeurés, au bout du rouleau, ne voyant aucun espoir s’éclaircir à l’horizon,grande sera l’envie de se laisser complètement aller à picoler ou à manger n’importe quoi de bien gras ou bien sucré…D’ailleurs je me balade moi-même avec la braguette ouverte, me gavant de fraises tagada et de glaces Magnum, quelle honte ! Redressons nous ! courage, le plus dur sera bientôt passé !

Voir l’article original

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :