L’inquiétude dans l’attente

Coucou Anne, c’est exactement ce que je faisais, (sauf les clopes) mais le soulagement si intense quand enfin ils sont là vous couple le souffle un instant puis un gros soupir de soulagement vient chasser l’angoisse, on va pouvoir enfin dormir! Je ne connais pas de personnes qui n’ont pas connu les affres de l’attente des enfants sortis la nuit, je pense que tous les parents sont inquiets sauf quelques uns qui ne l’avoueront jamais . Bon après-midi Amicalement MTH

suzanne35

Quand mes enfants sortaient le soir, je passait des longues heure à m’inquiéter, surtout quand ils ne rentraient qu’au lever du soleil. C’est stupide, je sais je faisais la même chose à leur age, et il ne m’est jamais rien arrivé ! Alors pourquoi se ronger les sang, et pourquoi pas les ongles,pousser des soupirs à fendre l’âme en imaginant des scénarios dignes d’un film d’horreur ? Il faut essayer de penser à autre chose,on allume la télé, au bout de 10 minutes on l’éteint, ça ne sert à rien, on tourne en rond, on regarde l’heure qui s’emballe, déjà quatre heure ! on guette le moindre bruit, on se colle à la fenêtre, les soupirs déchirants nous donnent soif, on se met à prier, « seigneur, s’ils arrivent sains et saufs, j’arrête de fumer » dit-on en allumant la dernière du paquet…. Et lorsqu’on les voit franchir la porte d’entrée, on…

Voir l’article original 4 mots de plus

Un commentaire sur “L’inquiétude dans l’attente

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :