Pour ce jeudi 18 février, bourgeon(s)

Coucou Colette, un air de printemps aujourd’hui ici, et je trouve que ton poème est bien en harmonie avec la Nature d’ici. Il est très beau ce poème, tous ces bourgeons qui font renaître la Vie, c’est magnifique. Amicales pensées MTH

~ En toute simplicité ~ ...

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

ICI

À la barre :

 ABC (Jardin des Mots)

100_9274

N.B. : Il faut que je vous dise,

cette photo n’est pas du mois de février.

Ici, tout est blanc de neige 😀 !

Le printemps

Poète : Auguste Angellier (1848-1911)

Recueil : Le chemin des saisons (1903).

.

Les bourgeons verts, les bourgeons blancs
Percent déjà le bout des branches,
Et, près des ruisseaux, des étangs
Aux bords parsemés de pervenches,
Teintent les arbustes tremblants ;
.
Les bourgeons blancs, les bourgeons roses,
Sur les buissons, les espaliers,
Vont se changer en fleurs écloses ;
Et les oiseaux, dans les halliers,
Entre eux déjà parlent de roses ;
.
Les bourgeons verts, les bourgeons gris,
Reluisant de gomme et de sève
Recouvrent l’écorce qui crève
Le long des rameaux amoindris ;
Les bourgeons blancs, les bourgeons rouges,
Sèment l’éveil universel,
Depuis les cours noires des bouges

Voir l’article original 102 mots de plus

3 commentaires sur “Pour ce jeudi 18 février, bourgeon(s)

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :