Fille

Le livre que Roseleen nous présente est bien dans « l’air du temps » , je ne lis pas beaucoup en ce moment, mais plus tard sans doute, il est sur ma liste de mes envies. Bon après-midi MTH

Roseleen / roselinebikini@k-net.fr

« Fille », de Camille Laurens, Gallimard, 2020, 225 pages.

Laurence grandit à Rouen dans les années 60 auprès de sa grand soeur, de son père médecin et de sa mère femme au foyer. Ses parents l’aiment mais auraient aimé avoir un fils.

Son père, lorsqu’on lui demande s’il a des enfants, répond que non, qu’il a deux filles. Il appelle « Groc » Laurence face à ses fesses potelées. C’est un rigolard, un roi des blagues salaces. Laurence se construit avec çà. Enfant précoce, elle s’interroge sur les mots, sur la différence fille-garçon et grandit en pensant que tout serait plus simple si elle était un garçon.

Cette première partie du roman nous montre les conséquences dans la construction personnelle des petites atrocités sexistes qui peuvent être énoncées anodinement dans les familles. Çà remue, çà choque…parce que c’est réel, parce que çà existe encore, parce qu’on a toutes entendu ou vécu des trucs…

Voir l’article original 283 mots de plus

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :