Petite Fille d’Haïti, Petite Fille du Pays

Une jolie poésie d’une nouvelle et douce amie de ce pays lointain…

Bien-Être En Folie

Petite fille d’Haïti, Petite fille du Pays

Où cours-tu donc, de si bon matin?

Plus vite que le vent, où cours-tu donc?

Filant comme une flèche, tu cours

Sans prendre le temps d’apprécier

le lever du jour

Si pressée que tu ignores les pêches

qui te font perdre ton air revêche

Petite fille d’Haïti, Petite fille du Pays

Où cours-tu donc, de si bon matin?

Sans même voir tes amis

Tu chantes avec entrain

Une fleur blanche à la main

Tu danses avec grâce et élégance

Insouciante des autres présences

Tu fais des pirouettes

Comme un papillon un jour de fête

Tu te laisses emporter par le vent

Et la mélodie de ta jolie chanson

Petite fille d’Haïti, Petite fille du Pays

Où cours-tu donc, de si bon matin?

À la main ton p’tit tambour

Plus vite que le vent tu cours?

Sur les lèvres, ton refrain quotidien

Telle une…

Voir l’article original 55 mots de plus

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :