Sous l’Allemagne nazie, rares sont ceux qui osent écrire ce qu’il se passe vraiment. C’est le cas de Jochen Keppler, poète et écrivain marié à une femme de confession juive.

Bonjour L’Ami, les gens oint cru…. Hélas pour le malheur de tous en un homme , un fou à mon avis mais aussi entouré de fous comme lui , triste époque. Bon après-midi amicalement MTH

Le marginal. Utopiste

Voir l’article original

Un commentaire sur “Sous l’Allemagne nazie, rares sont ceux qui osent écrire ce qu’il se passe vraiment. C’est le cas de Jochen Keppler, poète et écrivain marié à une femme de confession juive.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :