Rillettes comme il se d’oie

Que voilà un billet drôle de Delphine , j’adore , « le rire et le propre de l’homme » mais qui a dit cela au fait? je ne m’en souviens plus. par contre je me souviens… c’était cette nuit , une nuit d’insomnie comme j’en connais quelques unes, alors pour passer le temps je me suis demandé que me reste -t-il de mes chères amies parties très très loin , là bas dans un pays où il n’y a plus ni peine ni douleur, et bien si j’ai pratique ment oublié leurs voix je me souviens du rire de Michèle discret, élégant comme elle, du rire de Gil un rire rauque de fumeuse, de ma soeur-belle la dernière partie , je ne m’en souviens pas, est-ce qu’elle avait des fous-rire? c’est si bon un fou-rire partagé. Je vous souhaite un bel après-midi MTH

Les faits Plumes

Quand je ris d’un beau coup, pour que cela dure le plus longtemps possible, je me carapate dans mon car à pattes, pour traverser les chemins du sous rire, et je dois bien vous dire que mon car appâte autour des rigolades, tout un tas de rigolos qui montent à leur tour, dans mon car à miles pattes. Alors, on arpente ensemble la risette des rigoles jusqu’à se marrer pour gondoler tout au long des rictus. Et puis quand on commence à se boyauter [ça fait mal], on n’a alors qu’une envie… C’est remonter dans notre car à pas thé pour s’accorder le temps d’une pause, car voyez-vous, si nous avions un car à pâtés, on se referait bien un coup de rillettes et ceci les doigts dans le nez !

© Les faits Plumes

Chenille Drôle | Vecteur Premium

Voir l’article original

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :