Une touche de philosophie,

Etre ou avoir été,

La période estivale qui s’achève  est porteuse d’ambiguïté.

Pour les uns, c’est le retour à la routine, le coeur serré de devoir abandonner les tenues de vacances, les horaires nonchalants, la « dolce vita, le farniente et tuti quanti .

d11c87c3cc095c7081927e0e8d7035cc

Capri c’est fini!Pour les autres , ce qui prend fin c’est un long été de solitude,où le sentiment d’être inutile , abandonné, est d’autant plus cuisant que les journées sont longues et chaudes

(D’ailleurs ce sentiment persiste  sous les trombes d’eau.

La rentrée atténue ces contrastes et nous loge , peu ou prou, à la même enseigne.

Les places de parking sont plus convoitées.
Dans les transports en commun, on capte ici ou là un regard nostalgique de mer, de cîmes, de forêt , de vélo, de plages, de balades.

Mais c’est bel et bien fini.

L’été porte si bien son nom:il a été!

Et nous nous retrouvons prisonniers du temps , ballottés par les rythmes lents ou frénétiques du quotidien que nous subissons  ou dévorons.

Nous voilà repartis pour un cycle, un nouveau tour de piste, avant l’été prochain.

A quoi bon?

Et, bien pardi, pour une raison simple : parce que seul existe le présent.

Nôtre seul rendez-vous sérieux s’écrit au présent.
Nous pouvons bien peupler nôtre rentrée de rêves nostalgiques ou d’attentes impatientes, le présent, comme l’été,porte bien son nom : il est la seule réalité qui nous soit vraiment accordée, l’unique cadeau assurés.

C’est la faveur sans cesse reconduite, qui ne nous manque jamais.

Dur ou plaisant, pénible ou stimulant, il est notre unique demeure.

Tout le reste n’est que rêve ou regret.

Habiter le présent, s’en revêtir, enfiler ce vêtement indémodable, partager celui de celles ou de ceux avec qui nous avons à vivre, voilà la vocation de l’être humain sur terre.

L’été a été, que vive à présent le présent.

Comme le  disait le philosophe Wittgenstein:<< Celui-là vit éternellement, qui vit dans le présent>>.

Ce texte est écrit par  Paul Clavier Enseignant-chercheur en philosophie.

.

Je vous souhaite un bon vendredi,

18.04.12 pré 11MTH

10 commentaires sur “Une touche de philosophie,

  1. coucou Marie
    Les mois filent l’automne approche à grands pas ne soyons pas nostalgiques il y aura des bons moments à vivre au fil de cette fin d’année mémorable !
    gros bisous et bonne journée
    MITOU

    Aimé par 1 personne

    • Coucou Mitou, pour ma part je ne vois de journées mémorables cet été, on n’a pas bougé d’un pouce, les petits enfants sont trop grands pour venir en vacances 3 ou 4 jours cela va + c’est pas drôle. Garance a été en stage à l’hôpital jusqu’au 14 Juillet et là elle doit travailler pour valider sa 3 ème année. paul est parti 6 mois en Angleterre avec son école d’ingénieurs, Lily va continuer à Reims et Zélia à Paris, on « n’est plus dans le coup ». Il pleut des cordes en ce moment et les vendanges sont commencées ce matin… Bisous bon après-midi MTH

      Aimé par 1 personne

  2. Une bonne philosophie pour cette façon de profiter du présent , mais en ce moment j’avoue qu’il est plutôt douloureux ce présent et que je l’échangerais bien contre quelques journées d’été .
    Bonne soirée Marie
    Bises

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :