Encore un texte qui n’a pas pris une ride,

C’est un texte d’Henri Landa dans son livre « Coups de coeur ou coups de gueule »

Il avait pour habitude d’écrire sur son blog l’actualité en vers.

<< Notre hyper Président,

Il fait la une de nos hebdomadaires

Et devient de plus en plus impopulaire

Mais que s’est il passé depuis son élection

Pour en arriver à cette situation?

Et pourtant , au départ, combien d’engagements

Combien de belles promesses de changement.

Pour lui, c’est sûr , la République roupillait

Et il allait tout faire pour la réveiller.

Bien sûr, en France, le problème est énorme

C’est évidemment s’atteler aux réformes.

Celles-ci sont absolument nécéssaires

Et il est indispensable de les faire.

Mais en cela il faut de la concertation

Et tous les avis , prendre en considération.

Toutes ces réformes, il faut bien les expliquer

Et en toute justice bien les appliquer.

Et puis que lit-on dans la presse étrangère?

La critique de notre France en galère

Le monde nous regarde avec consternation

Et nombreux sont ceux qui se posent la question:

Quel sera le bilan en fin de quinquennat?

Et la France sera alors dans quel état?Car deux mille douze c’est encore bien loin

Et le changement  nous apparaît  bien lointain.>>

Comme l’artiste peintre se sert du pinceau pour nous brosser une toile, Henri Landa utilise  sa plume  pour parler de sa région : « L’Aquitaine » et aussi douce  quelle peut l’être , sa plume sait aussi sortir ses griffes  quand il faut parler de l’actualité.
Il fait rouler son style au fil des pages, tantôt critique, tantôt nostalgique, le poète sait nous amener  par des vers habiles , là où il veut.

Au fait  qui était président à cette époque?

Bien sûr vous l’aviez deviné.

Alors qu’en dites vous? Ce texte ne vous paraît pas d’actualité? Ce livre  a été publié en 2011.

Je me demande comment Henri aurait traité l’actualité de maintenant.

Henri était un blogueur que quelques uns connaissaient, il est parti sous d’autres cieux, c’était un homme d’une  gentillesse , d’une courtoisie  extrêmes.

Je vous souhaite un bon jeudi,

Pour vous ces quelques fleurs.

MTH

10 commentaires sur “Encore un texte qui n’a pas pris une ride,

  1. comme quoi tous les présidents se suivent et se ressemblent. Les promesses c’est facile à faire, les tenir c’est une autre histoire. Avant de penser au bonheur du peuple, il faut penser au bonheur des copains, ménager ceux qui ont de l’argent vu que ce sont eux qui détiennent le pouvoir, donner un peu par ci par là pour reprendre bien plus finalement.
    Voter est un devoir civique, je veux bien, mais voter pour qui, pourquoi, puisqu’au final on se fait toujours avoir.
    A part ça ce fichu rhume traine en longueur, moins d’éternuements, le nez coule moins, mais toujours de la fièvre, je suis fatiguée. Heureusement qu’hier Aliénor m’a fait des courses et demain j’ai ma femme de ménage et toujours cette chaleur qui ne descend pas en dessous des 30°.
    J’espère que ta journée sera meilleure que la mienne. Gros bisous.

    Aimé par 1 personne

  2. Eh oui tous les présidents se suivent et se ressemblent, beaucoup de promesses !
    Mais sans doute sont-elles difficiles à tenir….
    Bisous.
    Ninie

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :