Les flammes dévoreuses

Juste le partage de cette histoire qui est si bien contée et qui finit bien, j’adore quand « ça finit bien » bon après-midi MTH

suzanne35

Manon et ses parents contemplaient les flammes de loin, c’était beau et effrayant à la fois, malgré l’acharnement des pompiers le feu ne semblait pas faiblir, les flammes déferlaient comme de grosses vagues rouges dans une mer déchaînée….

, sans pitié pour les arbres de la forêt, et Manon pleurait toutes les larmes de son corps dans les bras de sa mère qui tentait de a consoler  » on aura une autre maison, on t’achètera de nouveaux jouets, on est tous vivants, c’est l’essentiel  » Mais la petite pleurait de plus belle, sa maison et ses jouets, non, ce n’était pas bien grave, mais elle pensait à son chat tant aimé, son petit chat noir aux yeux plein d’étoile, Gibus était dehors quand ils ont évacués la maison, et nul ne sait ou il est allé. Manon imaginait avec horreur qu’il avait peut-être brûlé vif ! A cette idée son…

Voir l’article original 51 mots de plus

2 commentaires sur “Les flammes dévoreuses

  1. Quelle horreur ces incendies dévastateurs . C’est horrible de voir brûler sa maison et les souvenirs de toute une vie.
    Je rentre de faire une visite à ma voisine qui est en maison de retraite. Elle est complètement incohérente et a des hallucinations. Elle va avoir 97 ans vendredi…
    C’est épuisant j’ai déliré avec elle, on ne peut pas faire autrement… les médecins disent de rentrer dans leur jeu. Je suis épuisée …
    Bisous et bonne soirée.
    Ninie

    Aimé par 2 personnes

    • Bonsoir Ninie, l’amie qui retrouve son mari qui joue aux boules avec Serge, vient d’accompagner sa belle-soeur (90 ans) en maison de retraite, cela ne se passe pas tout seul, mais ce n’était plus possible à la maison, elle prenait tout le monde en grippe même sa femme de ménage dévouée depuis des années, c’est terrible, cela me fait mal au coeur de penser qu’elle a fermer sa maison définitivement, par ce beau temps, se retrouver dans une chambre ce soir… Il faut quand il n’y a pas moyen de faire autrement. mon Amie avait été la garder lundi après-midi, elle est revenue épuisée et malade d’entendre tout ce qu’elle lui a raconté. Bisous bonne soirée MTH

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :