The whispers of history

Aujourd’hui, de beaux textes m’interpellent, celui de John particulièrement, je me demande… si j’aurais le courage de me laisser mourir « à petit feu » va savoir… je verrais bien quand le moment sera venu. Bon après-midi MTH

News from Ibonoco

A Odette… A Niko et tous les autres.

Léo Ferré – Le Chant Des Partisans

Tu avances à pas feutrés, maladroitement, t’agrippant fermement à cette rampe froide et métallique qui te mène, un peu plus chaque jour vers un âge de glace où tout se confondra avec désolation… dans l’oubli des jours anciens – chaleureux et heureux. La Guerre, la Résistance, la Libération, tout cela est déjà bien loin: les années 50 et leurs belles promesses de prospérité, d’une vie meilleure pour tous… On avait donné sa vie pour la Liberté: à gauche comme à droite, fils d’ouvriers et fils des beaux quartiers. On avait résisté dans la souffrance, on avait fui avec les copains du quartier le Service du Travail obligatoire pour rejoindre le Maroc et s’engager dans la Légion étrangère. On était devenu Franc-tireurs et partisans, membre de l’Armée secrète de De Gaulle puis Forces françaises de l’intérieur……

Voir l’article original 637 mots de plus

2 commentaires sur “The whispers of history

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :