Mardi Poésie,

poc3a9sie-du-mardi-500x375-1-1Thème: Surb Urbe

 

J’ai choisi cette station car Garance l’a en horreur, elle est  tous les matins importunés par des  « drogués »  qui demandent de l’argent et en cas de refus ce sont des insultes, un de ses camarades de fac  a été « passé à tabac » par trois jeunes.

De mon temps le métro était bondé aussi, il y avait aussi quelques mains baladeuses mais nous savions nous défendre, mais au grand jamais  les gens qui mendiaient n’étaient agressifs, ils nous faisaient pitié.

 

Je vous souhaite un bon après-midi,

18.04.12 pré 11MTH

12 commentaires sur “Mardi Poésie,

    • Coucou Renée, Garance n’aspire qu’à une chose, trouver du travail et arrêter la fac, elle le peut , elle a son BTS de diététique et un bachelor, elle veut travailler en hôpital, donc elle a une chose à faire : prendre son bâton de pèlerin et chercher … pas si facile que ça, mais avec de l’acharnement , quand on sait ce que l’on veut, on n’y arrive. Bisous MTH

      Aimé par 2 personnes

  1. Coucou,
    J’aime beaucoup ce poème, je le trouve ludique.
    Quand je vois tout ce monde qui se presse pour rentrer dans ce métro déjà bondé je dois dire que ça m’effraie…
    Je comprends que Garance en ait marre…
    Je te souhaite une bonne fin d’après-midi.
    Bisous
    Ninie

    Aimé par 1 personne

    • Tu sais Ninie je n’ai pas travailler longtemps à Paris mais le métro était aussi ma bête noire, j’y étouffais! alors je comprends Garance. Nathalie , elle n’aime que Paris, mais comme elle ne travaille plus, elle ne prends les transports en commun que pendant les heures creuses, c’est totalement différent. Bisous MTH

      Aimé par 1 personne

  2. Quel beau poème Marie. Quelle poésie ! J’ai adoré sa musicalité. Le métro ? Les images parlent surtout à Paris où cela doit être horrible. À Bruxelles il y a plus de vingt ans c’était comme ci comme ça. Beaucoup de mendicité, de SDF avec qui j’ai parlé, échangé. Il y a plus de six ans j’ai dû y retourner, ai dû demander mon chemin. D’autres rames, lignes, numéros et terminus. J’étais perdue. Quant au monde, ce fut dans les bus. Normal, j’étais en plein centre de l’Union Européenne. J’entendais parler autour de moi Anglais, Allemand, Espagnol, Portugais, Arabe, quelques Belges, même pas Bruxellois avec l’accent. Qu’importe. J’ai aimé le temps d’un trajet imaginer me retrouver dans tous ces pays à la fois. Un petit moment de bonheur parmi cette jeunesse. J’ai dû descendre, le charme était rompu. Bises 😘 Geneviève

    Aimé par 1 personne

    • Dommage, mais c’est toujours ainsi, moi, je ne peux p^lus aller dans mon quartier situé dans le 9.3, je ne serais pas la bienvenue, alors que l’on ne me parle pas d’intégration et de tolérance… Bisous MTH

      Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :