J’ai passé la marche arrière et j’ai remonté le temps,

Juste avec quelques photos, mon imagination a fait le reste et vous? vous aimez ces sauts dans le temps « jadis »?

Je me vois très bien entrer dans cette boutique et feuilleter les livres qui vont me tenir compagnie lors des dimanches après-midi  de ma jeunesse où sans eux , je me serais ennuyée ferme.

La boulangerie… je me souviens , il y en avait une dans notre immeuble et comme nous habitions au rez de chaussée, l’odeur du pain frais le matin, j’en rêve encore…

Ah les  bonbons que j’allais acheter au bout de la rue, je me souviens surtout par ces temps chaud, qu’à l’école , nous n’avions pas le droit de boire, alors nous suçions des petites boîtes en fer avec du « coco » dedans.

 

Souvenir aussi d’une petite épicerie, elle se trouvait dans le milieu de la rue, j’y allais souvent chercher des légumes, il y avait une odeur très particulière que je n’ai jamais retrouvée.

Coeur sensible passez votre chemin,

Si je parle de ces boucheries, j’en ai une bonne raison:

ma grand-mère maternelle  n’était pas  très en forme, elle devait aller boire pour se fortifier un verre de sang de cheval frais!!! oui, je sais c’est  franchement dégoûtant mais elle n’avait pas le choix et elle venait de perdre deux de ses filles , mes tantes, de la tuberculose et toute la famille avait peur  qu’elle soit contaminée. Dieu soit loué il n’en fut rien, elle a résisté et a pu s’occuper de moi jusqu’à mes 10 ans.

Ma chère « mémère Alice » qui a une place toute particulière dans mon coeur. Elle repose au cimetière d’Avirey-Lingey  avec mes parents et une de ses sooeurs.

Voilà pour ce samedi,

Une très bonne journée pour tout le monde.

cropped-18.04.12-pre-11MTH

18 commentaires sur “J’ai passé la marche arrière et j’ai remonté le temps,

  1. Un superbe récit qui nous relate bien la vie d’autrefois, toutes les belles enseignes ont presque disparues.
    C »était une belle époque, riche en doux souvenirs que nous avons connu.
    Merci pour ce superbe partage Marie. Je te souhaites un bon samedi. Bisous.

    Aimé par 1 personne

  2. Nostalgie, celle de notre jeunesse, mais je ne suis pas nostalgique de cette époque. En parlant de grands mères, ma grand mère maternelle, Marguerite, était fragile, la seule survivante après la mort de garçons ( sans doute un problème génétique) et sa mère allait lui chercher du sang de cheval, résultat : elle a épousé le boucher mon grand père Louis Féral. Bisous ensoleillés mais pas trop chauds encore.

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Colette je ne savais pas que ta grand-mère Marguerite avait bu aussi du sang de cheval comme notre grand-mère commune Alice. Contrairement à toi je fais souvent des « allers et retours » dans le passé. Il fait un peu moins chaud ce matin, pourvu que cela dure. Bisous bonne journée MTH

      Aimé par 1 personne

  3. J’ai comme toi conservé dans mes souvenirs d’enfance les boutiques que je fréquentais avec ma grand-mère à Paris: le marchand de couleur, la boulangerie, le marchand de journaux, la crèmerie, la poissonnerie. J’ai aimé particulièrement ton article du jour. Bisous

    Aimé par 1 personne

  4. Bonjour Martine, le marchand de couleur… il y avait aussi une odeur particulière que je ne retrouve pas dans les drogueries actuelles. Passe un bon week-end bisous MTH

    Aimé par 1 personne

  5. Bonjour Marie,
    J’ai bien aimé cette remontée dans le temps.
    Ces vieilles photos de boutiques sont magnifiques .
    Ce qui me frappe le plus en fait ce sont les vêtements.
    Je vous souhaite un bel après-midi
    Bises
    Ninie

    Aimé par 1 personne

  6. J’aime bien aussi mettre la marche arrière pour voir ce qui a changé dans notre environnement. Tu me fais frissonner avec ce sang de cheval , je sais qu’il était souvent prescrit autrefois pour fortifier les organismes mais je ne crois pas que j’aurais pu en avaler une goutte .
    J’ai un livre avec des photos des commerces d’autrefois dans ma ville, il y avait des devantures vraiment intéressantes, malheureusement beaucoup d’entre elles ont disparu.
    Bon samedi Marie
    Bises

    Aimé par 1 personne

    • Bonsoir Léo, et oui on n’avait pas le choix et ma grand-mère venait de perdre deux de ses filles à 20 et 20 ans de la tuberculose, alors je te dis pas la panique quand ma mère l’a crue atteinte elle aussi. Dieu merci, elle était indemne mais très fatiguée Bonne soirée Amitiés MTH

      Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :