Par hasard, j’ai trouvé ce livre…

J’ai tout de suite  penser que j’allais le lire.

Il y a cette phrase que je recopie, elle est tellement semblable à ce que je ressens:

 » On ne quitte jamais vraiment  les lieux où on a été heureux.
Ils demeurent dans notre coeur et dans nos souvenirs , ils font partie de , de notre histoire .

Et, une partie de nôtre être  continue à y habiter jusqu’à notre dernier souffle. » »

C’était un tout petit logement où nous habitions dans mon enfance, ce n’était pas un « beau quartier de Paris » mais c’est là que j’ai vécue , entourée par l’affection de mes parents , de ma grand-mère maternelle.

Il y avait mes petites copines, l’odeur du pain de la boulangerie d’à côté, le parfum des « Dames » de l’immeuble qui travaillaient chez « Bourgeois ».

La concierge Madame André que j’aimais regarder quand elle finissait  les chaussures, une  femme admirable,

Il y avait dans la pièce « à vivre » comme on dit maintenant, un placard, le mur était mitoyen avec le mur du cordonnier et ce dernier avait toujours beaucoup de gamins dans sa boutique, j’ouvrais  la porte du placard et j’arrivais à surprendre des bribes de conversation, des rires, de la vie.

Je pourrais vous énumérer encore et encore des souvenirs de cette enfance bienheureuse où l’argent  brillait par son absence, pourtant nous n’étions pas du tout malheureux.

Ce serait lassant pour vous, alors je m’a

Cohabitation réussie!

Dieu sait que j’ai une peur panique des souris , mais cette famille de souris à l’air tellement gentille que je n’ai pas pu leur résister.

Bon samedi,

cropped-18.04.12-pre-11MTH

12 commentaires sur “Par hasard, j’ai trouvé ce livre…

  1. je me souviens bien de l’appartement où vous habitiez. Moi je me souviens de tous les lieux où j’ai habité à part celui de Nogent sur Marne quitté quand j’avais 3 ans et pourtant il y en a eu pas mal avec 36 déménagements entre ceux de mes parents et les miens, mais j’ai aimé la maison de ma grand mère Marguerite pleine de souvenirs de la vie de mes grands parents et de l’enfance et la jeunesse de ma maman. Bonne journée, bisous.

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour Colette moi je me souviens un peu de notre visite chez vous après la guerre dans le midi, de Guoyonvelle pas beaucoup, juste une photo que j’ai trouvé dans les photos de mes parents où voit il me semble ta grand-mère et une petite fille qui devait être ta maman, et le très bon souvenir de mon passage à Khiel, mais tu étais déjà partie. Bisous bonne journée MTH

    Aimé par 1 personne

  3. Bonjour Marie,
    Moi aussi, je suis bien d’accord avec la phrase que tu as recopiée…
    J’aime beaucoup ces images, elles représentent le bonheur même si moi aussi je n’aime pas les souris.
    Bonne journée et bon week-end.
    Bises
    Ninie

    Aimé par 1 personne

  4. Bonjour Marie,
    Cette phrase, elle est si vraie. J’ai des souvenirs également de tous les endroits de par où je suis passée.
    J’💗 cela et ça me fait vivre !!!
    Bon samedi tout entier,
    Bisous 😘

    Aimé par 1 personne

  5. Bonsoir Colette, une fois encore nous sommes « sur la même longueur d’ondes » il va faire de l’orage,cela m’oppresse, je n’aime pas du tout, j’en ai peur. Bisous MTH

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :