Un porte bonheur,

Le pompon rouge  des marins, le toucher sans se faire remarquer augmente la chance.

(pour moi, c’est fichu car vu que je suis dans un petit village , bien loin de la mer, peu de chance de voir un marin, passons…)

Pour se protéger sur les bateaux, les matelots de la Marine nationale française auraient recours au pompon.

Selon une croyance, cet accessoire qui orne leur bonnet (moi, j’aurais dit béret…) viserait en effet à atténuer les coups subis en se cognant contre les plafonds  parfois bas des navires de guerre.

Plus probablement cette houppe n’est que le résultat des fils  sortis de ce couvre-chef, à l’origine tricoté, lors de la phase finale de sa  confection.

Selon la légende , le mouchoir offert par l’Impératrice Eugénie à un matelot qui s’était heurté le crâne  dans une coursive en serait l’origine.

Quoi qu’il en soit, tout le monde s’accorde à  dire que toucher  le pompon d’un matelot porte chance  durant 24 heures ( c’est pas long, juste le temps d’aller acheter un billet de loterie) , surtout  si on l’embrasse ensuite.

( Si j’ai bien compris: il faut toucher le pompon du matelot sans qu’il s’en aperçoive et lui sauter au cou après, pas évident du tout surtout si ce dernier est accompagné…)

Opérer discrètement avec son index gauche promet une bonne fortune encore plus  prégnante.

Enfin , le bonheur durant trois semaines est promis  à ceux  qui parviennent  à toucher  trois pompons dans la même journée.

Très bien, je sais où je vais aller passer quelques jours à Brest bien sûr.

Je suis sûre que vous vous moquez  en voyant la photo, ces marins là je ne suis pas prête de les rencontrer, c’est vrai , mais comme en rêve tout est permis et comme en réalité je n’irais pas à Brest, je vais toucher le pompons de trois de ces valeureux marins et voilà 3 semaines de bonheur assuré.

Elle a de la ressource « la Marie » pas vrai?

Bon Vendredi,

cropped-18.04.12-pre-11MTH

18 commentaires sur “Un porte bonheur,

  1. Et mon père me racontait qu’il truffait d’aiguille le pompon rouge de son bachi quand il était dans la marine, pour décourager les filles de vouloir y toucher !
    Bisous, bisous Marie

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour Marie,
    Moi qui habite en bord de mer je n’ai jamais vu ni un marin ni son pompon ici. Tout comme toi j’ai entendu parler du bonheur que l’on pourrait avoir en touchant un pompon encore faut-il en avoir un sous la main (sourire). Joli article avec une chanson que j’adore depuis sa sortie tout comme j’adore son interprète.
    Bon week-end à vous deux, bises, à +++ Marie et………………………….bon(s) pompon(s) !
    Maite

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Maïté, le soleil est revenu chez nous, il va y avoir une partie de boules, je m’avance en cuisine pour demain l’arrivée de nos parisiens une fois qu’ils sont là, je ne fais plus grand chose bisous MTH

      Aimé par 2 personnes

    • Bonjour Jean-Pierre, vous demeurez en bord de mer mais il n’est pas dit que toucher le pompon des marins porte chance aussi aux hommes, je plaisante, il n’y a pas de raison quoique je vous vois mal sauter au cou du « dit marin » mais maintenant tout est possible plaisanterie de très mauvais goût,on efface! bon après-midi amitiés MTH

      Aimé par 2 personnes

  3. Bonjour Marie,
    Je suis déçue je pensais aller à Brest avec toi mais je vois que tu abandonnes l’idée…MDR.
    J’aime beaucoup cette chanson d’Hugues Aufray
    Bonne journée
    Bisous
    Ninie

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Ninie, Brest devra attendre, on attend un coup de fil du chirurgien, Serge devra être opéré ce mois ci, on savait qu’il le faudrait un jour, mais pas si tôt, je suis un peu groggy! bisous MTH

      Aimé par 2 personnes

      • Oui je comprends Marie que tu sois
        Groggy…
        Vous ne vous attendiez pas à cette opération
        si tôt…
        Bon courage
        Bises

        Aimé par 1 personne

  4. Coucou Marie ,
    Cela me rappelle mon beau-frère , il avait pas mal d’anecdotes avec le pompom …
    Bisous Marie et douce journée …
    Thérèse

    Aimé par 1 personne

  5. Bonsoir Marie
    Et bien moi , je ne savais pas !
    Maintenant, grace à toi , si je rencontre un marin , j’essaierais …
    Heuu ….J’ai pour nom de famille ….MARIN mdrrr!
    Bisous
    F.

    Aimé par 1 personne

  6. Chouette ton billet
    J’allais à Brest lorsque j’étais enfant et jeune fille car j’y avais de la famille.
    J’ai touché le pompon d’un matelot mais je ne lui ai pas sauté au cou après…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :