En souvenir de Lady Marianne,

ob_3581e3_ob-cd2406-dscn4198-2

A La Saint Roch ajuste ton socle,

Ce poème trouvé sur la toile n’est pas signé.

 

Passé… présent… le travail n’est pas comparable , les tracteurs de maintenant sont sur-équipés avec ordinateur, GPS , climatisation . Physiquement  c’est tout de même moins difficile que  manier une charrue tirée par  des chevaux, où il fallait se cramponner pour creuser un sillon digne de ce nom.

Bonne soirée,

 

18.04.12-pre-11MTH

4 commentaires sur “En souvenir de Lady Marianne,

  1. C’est un très beau poème sur le laboureur! Quand j’étais adolescente j’ai conduit un attelage comme la première photo sauf que c’était des bœufs…
    Maintenant, Xavier travaille beaucoup plus facilement et surtout beaucoup plus vite avec « l’attelage  » de la dernière photo. Quelle évolution!!!
    Je vous souhaite une bonne nuit
    Bisous
    Ninie

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :