Marie des vignes

Fragile

C’est un très joli texte que nous offre Coco, la pluie sous un angle que je soupçonnait pas, la pluie triste et mélancolique , je l’aime bien, elle me touche , heureusement la lune et le soleil vont sécher ses larmes. J’aime aussi la pluie d’orage , rageuse qui frappe à mes vitres, quand je suis en colère, je me fonds dans sa violence et j’aime ! Je dois dire pour être honnête que je suis bien à l’ abri derrière mes vitres. bon après-midi Amitiés MTH

♥♥Douces pensées de Cocopaillette ♥♥

Fragile cette pluie qui tombe

Cette pluie qui pleure tôt le matin

Qui répand son humeur sur cette terre

Un peu de sa tristesse, de son chagrin

Avec elle, les nuages gris l’habillent

Pour la consoler, lui tendre la main

Fragile elle ne sait pas combler ses peines

*

Au détour, le vent souffle sur ses gouttes

Pour apaiser sa douleur

Pour lui donner du courage

La lune viendra faire refléter ses rayons d’argent

Seul, le soleil séchera ses larmes

Il la réconfortera avec toute sa chaleur

Il lui donnera l’envie du courage

De garder un peu d’espoir

Demain est un autre jour

Cocopaillette

Voir l’article original

Le tableau du Samedi,

ssmierzibkqxqxvle8vp2plmdb440250x201

Le thème : La danse.

Danse à la ville  d’Auguste Renoir.

18.04.12 pré 11MTH

 

Défi chez Evy,

image2f05800982f202101232fob_27522c_0-1

Le thème:

Nos moments de bonheur.

Les mots: vent , glisser,obscurité,  effacer, appeler, ligne âme, endormir, instant , vol.

big_5f724db92cee2

<< Des MOMENTS DE BONHEUR, j’en ai connu beaucoup, pourtant il y en a un  surtout que  je ne voudrais, à aucun prix  EFFACER de ma mémoire.

J’avais 10 ans, mes parents venaient d’acheter  cette maison  dans le village  où je vis maintenant.
Venant de Paris, nous étions heureux de nous retrouver  dans cette campagne si calme.

Le soir quand  l’OBSCURITE  envahissait le ciel, nous partions, papa, maman et moi  faire une petite promenade.

Je GLISSAIS mes mains dans celles de mes parents.

Sur la LIGNE d’horizon à l’orée du bois, juste  le trait orange  du soleil couchant.

Le VENT léger animait les feuilles des arbres d’un bruissement très doux.

Soudain le VOL lourd d’un oiseau de nuit répondant à un APPEL mystérieux , me faisait un peu peur.

Cela ne durait qu’un INSTANT , et je serrais  très fort les mains de mes parents.

Puis le calme de la nuit nous enveloppait de nouveau.

En levant  mon regard vers le ciel  où les étoiles scintillaient, je songeais à l’ Âme de ma grand-mère  qui s’était ENDORMIE pour toujours et une grande paix m’envahissait.

Pas besoin de parler , nous étions là  tous les trois , en parfaite harmonie  avec la nature  et  c’était simplement beau.

Petit bonheur qui reste  gravé en moi  à jamais.

le-bonheur

https://mathieumth.wordpress.com/

Bonne journée à toutes et à tous,

18.04.12 pré 11MTH

Bonne soirée,

Pour vous faire rêver, quelques jolies images de printemps.

Il doit faire bon se promener  sur ce sentier.

Une maisonnette pour se reposer un instant,

Redevenir une enfant pour se balancer,

Une  balade en vélo  avec pour but la cueillette de fleurs pour embellir la maison.

Monter  les marches moussues pour aller voir ce qu’il y a en haut.

Allez  Marie, assez rêvasser, retour à la dure réalité, n’oublie pas que tu es confinée et que cela t’avais mise en colère, oui mais rêver ne fait pas de mal, juste avant de dormir afin que de jolis rêves peuplent ma nuit.

Bonne soirée  à toutes et à tous,

18.04.12 pré 11MTH

 

 

 

1913: Quand Hitler,

Je reblogue ce billet qui m’est apparu très intéressant. Merci à lAmi qui l’ a publié, bien amicalement MTH

Le marginal .Utopiste

Trotsky, Tito, Freud et Staline vivaient tous au même endroit …!!!

En janvier 1913, un homme dont le passeport porte le nom de Stavros Papadopoulos débarque du train de Cracovie à la gare du terminal nord de Vienne.De teint sombre, il arbore une grosse moustache de paysan et porte une valise en bois très basique.

L’homme qu’il est venu rencontrer, écrira des années plus tard:  » J’étais assis à table lorsque la porte s’est ouverte en frappant et qu’un inconnu est entré.Il était petit … mince … sa peau brun grisâtre couverte de marques de poches … Je n’ai rien vu dans ses yeux qui ressemblait à de la gentillesse. »

L’auteur de ces lignes est un intellectuel russe dissident, le rédacteur en chef d’un journal radical appelé Pravda (Vérité). Son nom ? : Leon Trotsky.En fait ,l ’homme qu’il décrit n’est pas que  »…

Voir l’article original 1 040 mots de plus

Il y avait longtemps que je n’avais pas râler!

Alors pourquoi me priver, je sens que la colère va m’envahir et c’est malsain si je garde tout pour moi, alors  ‘bonne princesse » je vais partager avec vous ma mauvaise humeur.

Nous sommes, notre département , confinés, pas une surprise on s’y attendait!

Les raisons de ma colère c’est que je ne comprends pas  ce que j’ai le droit de faire et de ne pas faire.

Limitée à 10 kms autour de chez moi, pour m’approvisionner je suis obligée de faire au moins 15 kms , en ai-je le droit? je pense que oui puisque c’est pour faire des courses de ,première nécessité, mais ce n’est indiqué nulle part.

J’aurais le droit d’aller aux offices  de la Semaine Sainte, là il y a une cas à cocher, mais … c’est toujours à 15 Kms , alors si je suis contrôlée , on pourra me dire que j’ai un lieu de culte  dans le village, l’église, mais… il n’y a aucune cérémonie de prévue dans les village…

routes-gourmandes-aube-avireylingey-eglise église St Phal d’Avirey Lingey 10

Incompréhensible la liste des commerces ouverts ou pas , exemple je peux acheter des vêtement sur le marché mais pas en boutique, sauf que si j’ai bien compris : pas plus de 6 personnes dehors maintenant, et sur un marché il me semble que l’on ne peut pas être si peu…

 

Je peux aller chez le cordonnier mais pas acheter de chaussures…

Et puis cette « jauge » de 6 personnes maximum dehors alors que la semaine dernière on pouvait être dehors toute la journée sans problème…

Cela va faire un an que  Madeleine ma Belle-soeur est décédée, il ne m’est pas permis d’aller au cimetière de Troyes (40 kms) pour mettre une fleur sur sa tombe…

Un an que ce virus nous pourrit la vie et que les  « gouvernants » n’ont rien anticipé, les vaccins ? il faut vacciner  sans arrêt  dit le Président , c’est bien sûr la seule solution, sauf que l’on a pas assez de vaccins…

Voilà, j’ai  laissé la colère s’échapper, cela n’a rien changer à mes problèmes mais cela  m’étouffe moins.

Et pour finir ce que je ne comprends pas pourquoi, l’épidémie ne régresse pas alors que nous devons tous être masqués et je peux affirmer qu’autour de moi, vaccinés ou pas on est masqués.
Les enfants et les enseignants sont masqués et n’empêche que ces pauvres gosses sont des « propageurs » de virus pourquoi?

J’en viens  à douter de l’efficacité de nos masques …

Je vous souhaite un bel après-midi,

18.04.12 pré 11MTH

 

 

Un texte qui me plaît,

LA CHANSON FRANCAISE.

postal

Mais qu’elle est belle  la chanson française

On est si heureux de l’écoute à l’aise.

Nous en avons des vedettes  de la chanson

De vrais purs poètes, comme Alain souchon

Bien évidemment Yves Duteil

Dont tous les textes sont une vrai merveille

Quand on écoute « Prendre un enfant par la main »

C’est une grande émotion qui nous étreint

Sans oublier  les anciens comme Guy Béart

Chansons bien légères  mais qui étaient de l’art

Et puis évidemment Michel Sardou

Une belle musique pour des chants si doux

Que dire alors des disparus comme Ferrat

Chantant ses beaux poèmes que nul n’oubliera

Les chansons de l’inoubliable Jacques Brel

Dont les succès resteront toujours éternels.

Et tant d’autres que l’on pourrait  aussi citer

Qu’ils soient , musiciens, interprètes, paroliers

Le reproche  que je fais actuellement

Cest le son élevé  de l’accompagnement

Qui rend quelquefois le texte inaudible

Un ton plus bas, serait  bien plus agréable

La chanson est une très bonne chose

Le Bruit de la musique , tout autre chose.

Texte de Henri Landa  tiré de son livre  » coups de coeur ou coups de gueule ».

Cher Henri, si par hasard tu viens lire mon blog depuis le Lieu où tu es maintenant, tu verras que je ne suis pas la seule à ne pas t’avoir oublié.

Pour ce qui est du texte, il n’a pas pris une ride les chansons et les interprètes , si, , malgré tout  des chansons restent immortelles et se transmettent de génération en génération.

ETC…… la liste est encore bien longue.

Bon vendredi,

ecran-veille-printemps01

18.04.12 pré 11MTH

Encore un bel après-midi,

Début d’après-midi, je pars chez la kiné, le ciel est bien chargé de nuages gris assez foncé.

Nous devons marcher avec mon amie quand je serais rentrée, j’espère qu’il ne pleuvra pas.

Je sais que nous ne ferons pas une grande balade car mon amie a mal à un genou, mais au moins on aura pris l’air.

Et finalement les nuages s’en sont allés, le soleil a brillé, on a marché , nous avons donné une carotte à une ânesse.

img_les_soins_de_base_de_l_ane_1011_600

 

En rentrant les hommes avaient fin leur partie de boules, nous sommes restés à discuter..

Bonne soirée,

18.04.12 pré 11MTH

 

Juste une phrase,

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

Thème: le désir.

Je vous souhaite un bel après-midi de printemps.

18.04.12 pré 11MTH

Rendez-vous reflets,

124704717

Bonne matinée,

8cc95bb384_50160460_terreplate2

18.04.12 pré 11MTH

%d blogueurs aiment cette page :