Marie des vignes

Bon dimanche,

ob_248fb3_ob-d157cd-baniere-evy-3

Thème : La voix,

les mots : première, murmure,puissant,flots,sentir,cause,début, gardé, flamme, courage.

<< En ce DEBUT d’après-midi, elle entre dans la salle de concert vide à cette heure, elle  veut « SENTIR » la salle, il lui faut s’imprégner de son odeur, il faut qu’elle la fasse sienne  l’espace d’un moment, afin qu’elle puisse  donner le meilleur d’elle-même.

C’est la PREMIERE fois  qu’elle va accompagner cet immense artiste, il va lui falloir du COURAGE, elle se demande ce qui lui a pris d’accepter , mis finalement  comme c’est pour une CAUSE qui lui tient à coeur ( exaucer les  voeux des enfants malades).

Elle MURMURE tout bas une prière à Sainte Cécile  la patronne des musiciens.
Depuis toujours ,elle est sous le  charme de la voix de ce chanteur, une voix grave, pleine, PUISSANTE, avec des envolées de notes mais surtout cette façon de passer de la plénitude du chant , aux notes plus basses, plus intimes, plus sensuelles. Cette voix , elle fait vibrer, donne la chair de poule, alors oui, il faut que son accompagnement soit à la hauteur.

Elle s’approche silencieusement du piano, elle sent  derrière elle une présence silencieuse, muette, elle se GARDE bien de se retourner, elle sait qu’Il est là tout prêt.

Elle se sent prête maintenant, elle sait qu’elle va jouer avec toute son âme, dès les premières notes, des FLOTS d’émotions  la traversent, empourprent son teint , et quand la voix s’élève , brillante, envoûtante, elle se sent transportée, elle , son piano et  la VOIX , ne faut plus qu’un, une osmose parfaite.
Quand après avoir plaqué le dernier accord, elle croise le regard du chanteur, la FLAMME qui l’anime la rend incapable de bouger, l’émotion est trop forte, alors   l’homme s’approche  et dit: « ce soir , le concert sera un triomphe », il s’éloigne et elle s’écroule  en larmes, le corps traversé de frissons c’est ça  le miracle de la musique.

Elle sait maintenant qu’ils feront partager ce soir, au public, cette intense émotion qu’elle vient de vivre.

Et bien sûr ce fut le cas, ils furent applaudis par la salle debout, et suprême  plaisir, il lui a prit la main pour saluer.

Bon dimanche ,

18.04.12 pré 11MTH

 

Silent Sunday

gettyimages-506608373-614x410

Chut……demain je vous dirais pourquoi le choix de cette photo de rue de Paris.

18.04.12 pré 11

 

A vous toutes et tous je vous souhaite une bonne soirée,

2621510738_small_1

La nuit vient de tomber,

C’est le début de la soirée,

A chacune et chacun, je souhaite un bon début de soirée.

Une bonne soirée servie comme une entrée,

Pour que la nuit à venir en soit enveloppée de douceur, tel un dessert aimé.

Tendres mots d’amitié sincère.

18.04.12 pré 11MTH

On devrait dire merci pour beaucoup de choses

Moi je te dis merci d’être TOI, bisous MTH

suzanne35

Et même si l’on ne sait pas toujours à qui dire merci, ‘ai quant à moi très envie de le dire pour beaucoup de choses; merci pour le soleil de revenir un peu nous voir, merci pour l’odeur de cette rose, pour un fruit particulièrement goûteux, pour avoir retrouvé un ami que l’on avait perdu de vue depuis trop longtemps…..Sans oublier les conducteurs qui nous laissent passer en souriant, et pour ceux qui nous ramassent lorsque l’on a fait un vol plané ! Le fait de remercier si souvent me procure une sacrée pêche et me permet d’oublier toutes les mauvaises choses qui peuvent s’abattre sur moi….

Voir l’article original

Peinture du Samedi,

5ac1fb9115e9f97d5c4445ab

Alionouchka  par Viktor Vasnetsov.

Bon après-midi,

18.04.12 pré 11MTH

Bonne matinée,

Ici ciel uniformément gris, il ne fait pas froid, il ne pleut pas, mais en plus si on écoute les infos, on aura vite le moral au ras des chaussettes.

Sur cette photo le ciel  est beau,

Chez nous c’est uniformément gris, terne.

Vite je vais chausser mes lunettes roses, il ne faut pas que je me laisse aller à la morosité ambiante.

lunette-coeur-rose-verre-rose

ça y est ouf!  peut-être que je vais trouver , en cherchant bien, une info qui va me réjouir, en attendant un peu d’humour à partager.

e8a1ead048422627d3a06997f0f27c12

fa6975d0ef1d7a79ed7b2d5802541782

Et voilà, si vous avez souri en venant sur mon blog, c’est gagné pour une bonne journée.

18.04.12 pré 11MTH

Pour ce samedi…

Je vais mettre à l’honneur le  CITRON.

En Orient, le citron était un sujet d’étude tellement sérieux qu’un savant  prit le temps, au XII ème siècle , de consigner scrupuleusement toutes ses propriétés médicinales.

Le traité du citron valu à son auteur , Ibn Jamiya, de devenir le médecin  personnel du sultan d’Egypte et de Syrie.

Ce sont souvent ses qualités  purificatrices qui sont mises en avant.

Et comme ce qui peut servir à nettoyer le corps doit aussi aider à clarifier l’esprit, le citron entre souvent dans la composition  de potions magiques.
En Asie  du Sud-Est, il est aussi associé à l’amour, car on pense qu’il possède des vertus aphrodisiaques.

Autrefois, en Inde, un homme qui voulait ne pas être éconduit faisait germer  les pépins de citrons  qu’il avait mangés.
Il devait ensuite offrir l’arbre qui avait ainsi poussé à l’objet de son désir.

( Messieurs voyez ce qu’il vous reste à faire, soyez patient, l’arbre prend du temps à pousser , et d’ici là, vous aurez sans doute trouvé chaussures à vôtre pied….. )

C’était alors le coup de foudre assuré , (alors cela vaut peut-être la peine d’attendre!) pour l’apprenti jardinier.

Je vous souhaite un beau samedi, prélude  à un bon week-end.

18.04.12 pré 11MTH

 

Bonne soirée et bonne nuit,

6c71afe4b92a131a26bda390a4b47ab4

45b63bf66acd958c8d6c02ca484e08de

18.04.12 pré 11MTH

Clic/clac

« Le clic/clac , c’est une photo rigolote , insolite, poétique, anodine. »

Bon après-midi, la pluie a cessé, il y a même des rayons de soleil!

18.04.12 pré 11MTH

Un joli texte,

et pourtant  certaines ont peur de « La tisseuse »,

Le jour se lève , le ciel se teinte de rose, là-bas, au-delà des collines .

Des écharpes de brume s’élèvent du vallon, et elle est là, encore engourdie par la fraîcheur de la nuit.
Sous un beau soleil elle a bien travaillé, s’est activée tout l’après-midi autour des fils le long desquels courent les branches de la vigne.

Des allers-retours incessants, des points compliqués et répétitifs, elle tient à obtenir une presque parfaite symétrie, ce n’est pas obsessionnel, c’est inné chez elle.

De la perfection de son ouvrage dépendra sa survie.

Satisfaite, au soir tombant, elle s’est blottie dans un coin, repliée sur elle-même, et elle se repose, tout comme la vie alentour, qui s’éteint doucement.

Il est demain, quelques promeneurs matinaux passent devant elle , sans la voir, elle ne bouge pas, elle attend que les premiers rayons du soleil, viennent doucement la réchauffer, puis elle sort de son abri  pour aller admire son travail.

<<moi: avez-vous deviné qui est  cette tisseuse?>>

Parfait la nuit  a parachevé son ouvrage, le parsemant de minuscules perles qui scintillent maintenant  sur le canevas préparé à cette intension.

Elle est tisseuse de rosée.

Texte signé Croc- tiré  du livre  » Métiers improbables » -Les Anthologies Ephémères-.

 

18.04.12 pré 11MTH

%d blogueurs aiment cette page :